62 è anniversaire des FAN: sous le signe de l’obligation de résultats et la contribution des citoyens

0
292

Les Forces armées nationales (FAN), ont procédé à la célébration de la 62 è anniversaire de création de l’armée burkinabè, sous le signe de  »  Forces armées nationales, Synergie d’actions avec les populations civiles pour la reconquête du territoire national ». Sous la présidence du chef de l’État, représenté par le ministre d’État, ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, le colonel major, Kassoum Coulibaly, qui interpelle à la contribution efficace des citoyens, afin de venir à bout du terrorisme.

C’est une cérémonie sobre qui s’est déroulée  en présence des militaires, des para militaires, des autorités religieuses,  coutumières,  des civiles, etc,  en ce jour, 1 er novembre 2022, compte  tenu de la situation sécuritaire qui prévaut. Elle a été marquée par  une  prise d’armes,  ponctuée par un seul discours, celui  du  chef de l’État lu par son  représentant, le  ministre d’État ministre  en charge de la Défense nationale, le colonel major Kassoum  Coulibaly, suivi de la décoration de FAN, qui se sont illustrés par leur bravoure, leur combativité. Signalons que la traditionnelle parade n’a pas eu lieu cette fois ci.

Dans son discours, il n’a pas manqué de rappeler l’urgence de la  contribution des citoyens, et des  Volontaires de défense pour la patrie (VDP),  pour la mission, d’accompagner les forces de défense et de sécurité pour la reconquête d’une partie du territoire occupée par les groupes armés, et aussi dans la lutte contre le terrorisme » chaque citoyen doit s’engager sur le terrain de  combat, afin d’affaiblir les groupes armés,  au regard des priorités définies par la Charte de la transition,  dans les meilleurs délais »  ainsi que, le retour des déplacés internes dans leur localité, a indiqué le ministre d’État.

« Compte tenu de l’urgence de la mission,  les Forces de Défense et de Sécurité(FDS),  doivent travailler en tendam, en complicité  avec  les populations, afin de conquérir militairement, les zones occupées, 

 et  vaincre l’hydre terroriste, a évoqué, le colonel major Kassoum Coulibaly.   » L’urgence du sursaut patriotique commande que nous adoptons tous de  nouvelles postures. »  « Chaque citoyen doit prendre conscience qu’il s’agit plutôt d’une guerre dans laquelle se joue malheureusement notre destin commun, la survie de la nation », a interpellé le ministre d’État. 

Les FDS  doivent assurance et protection aux populations, au nom de tous,  et en toute humilité, il a présenté des excuses aux populations » pardon à notre vaillant peuple, pour tous les manquements subits de la part des FDS, dans l’exercice de leur métier » Avant de clore la cérémonie, 46 militaires et para- militaires ont été distingués,  de par leur bravoure, leur combativité.  05   ont été médaillés d’honneur militaire,

Les décorations

21 médaillés militaires,  07 ont reçu la médaille commémorative.  07, la Croix du combattant,  06, la  médaille d’honneur des sapeurs pompiers.

Irène Soulama

Faso Amazone net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.