Solennité de la Toussaint : La Toussaint nous rappelle que tout baptisé devient un candidat officiel à la sainteté(Vicaire)

0
149

Aujourd’hui 1 er novembre 2022,  les fidèles chrétiens catholiques,  célèbrent la solennité de la Toussaint  Votre média
Fasoamazone.net ,  a  renncontré  le Vicaire pour en savoir davantage sur cette solennité 

Faso Amazone net :  Pour vous qu’est-ce que la Toussaint ? est-ce la fête des vivants ou la fête des défunts ?
En termes simples, c’est la fête de tous les saints connus et inconnus. Elle est célébrée  chaque  premier novembre. En effet, l’histoire chrétienne nous montre qu’elle fut célébrée dans la mouvance de Pâques ou de la  Pentecôte. Ce lien avec Pâques donne le sens originel de la fête. Il s’agit de fêter la victoire du Christ dans la vie  de beaucoup de femmes et d’hommes. A Rome, la fête existait certainement au V è siècle,  le premier dimanche après la pentecôte.  Elle fut premièrement déplacée par le pape Boniface IV au jour de l’anniversaire de la dédicace de l’ancien Panthéon, transformée en église sous le vocable de Sainte Marie et des martyrs le 13 Mai 610. Le pape voulait honorer la foule des martyrs dont il avait fait transférer les corps des catacombes à l’ancien temple.

Cette fête fut connue bientôt sous le nom de « fête de tous les martyrs, de tous les saints et de Marie ». Grégoire III transféra la célébration au premier novembre qui dédicaça une chapelle de la basilique en l’honneur de tous les saints.

Faso Amazone net :   Es ce que c’est la fête des défunts ou des vivants ?

Le deuxième volet de votre question se pose sur la nature de la célébration si elle est une fête des défunts ou une fête des vivants. La réponse semble être la deuxième en ce sens que, certes, on ne peut canoniser une personne toujours vivante biologiquement, pétrie de chair mortelle, mais c’est la célébration du triomphe des élus de Dieu qui ont bénéficié de la vision béatifique de Dieu, contemplent maintenant la face de la Sainte Trinité et n’ont autre chose à faire que de louer Dieu et intercéder pour les hommes.

La Bible nous donne une bonne gamme qui montre que le vivant seul loue le Seigneur : « le vivant, le vivant, lui te rend grâce comme moi, aujourd’hui » (Is 38, 19) ; « la louange est enlevée au mort puisqu’il n’est plus ; c’est le vivant, le bien portant, qui célébrera le Seigneur » (Ecclésiastique 16, 28).

Cependant le lendemain de la fête sera consacré à la commémoration de tous les fidèles défunts qui ont besoin de nos prières pour entrer dans la gloire de Dieu.

Faso amazone net :   Pourquoi l’Eglise réserve-t-elle toute une fête pour cette occasion ?
Quand l’Eglise insère cette célébration dans la liturgie, cela a une signification profondément théologique. Tout d’abord, la liturgie en tant qu’œuvre divine relie Ciel et Terre. Ainsi, l’Eglise sur terre s’unit à celle d’en haut, l’Eglise triomphante avec son cortège angélique et ses innombrables saints et saintes pour célébrer Dieu. Ensuite, cette célébration affirme clairement que Jésus Christ et Sauveur universel. En mourant sur la croix, en ressuscitant, il sauve tous les hommes et il récapitule tout en Lui comme il l’a dit : « personne ne va vers le Père (c’est-à-dire le paradis) sans passer par Lu» (Jn 14, 6).

Enfin, la fête de Toussaint résout la question de ceux qui n’ont pas eu la chance d’entendre audiblement la Parole de Dieu comme nous le faisons à chaque célébration mais qui se sont efforcés à vivre une vie digne selon la volonté de Dieu qu’ils cherchaient à tâtons.

Faso Amazone net   À l’occasion de la Toussaint,  que doit faire le chrétien ? Quelle démarche de foi doit-il faire ?
A cette occasion, le premier acte du chrétien est de se rappeler la vocation à la sainteté qui est la sienne propre. Il peut donc observer deux indications, qui selon moi peut l’aider à réaliser cette sainteté : premièrement, croire à la protection et l’intercession des saints et des saintes pour mener une vie de foi authentique ; deuxièmement réaliser dans sa vie de chaque jour des actes de sainteté, pas des actes extraordinaires mais des actes à valeur d’éternité.

Nous pourrons nous laisser émerveiller par la vie des saints dont nous sentons fraichement la spiritualité : Mère Térésa, Charles de Foucault, Jean-Paul II.

A cet effet, le pape François nous attrape les mains pour explorer les terrains actuels de la sainteté avec son Exhortation apostolique Gaudete et exusultate (9 avril 2018).
Une dame va au marché pour faire des achats, elle rencontre une voisine et commence à parler et les critiques arrivent. Mais cette femme se dit en elle-même : « non, je ne dirai pas du mal de personne ». Voilà un pas dans la sainteté ! ensuite, à la maison, son enfant a besoin de parler de ses rêves, et, bien qu’elle soit fatiguée, elle s’assoit à côté de lui et l’écoute avec patience et affection. Voilà une autre offrande qui sanctifie!.   Ensuite, elle connait un moment d’angoisse, mais elle se souvient de l’amour de la Vierge Marie, prend le chapelet et prie avec foi. Voilà une autre voie de sainteté ! Elle sort après dans la rue, rencontre un pauvre et s’arrête pour échanger avec lui avec affection. Voilà un autre pas !⁵,

Faso amazone.net:   Quelle interpellation faites-vous ?

Je ne sais pas si je vais parler d’interpellation, mais je préfère une exhortation. La fête de Toussaint nous rappelle que tout baptisé devient un candidat officiel à la sainteté. Dans les tribulations d’ici-bas où nous regardons à la télé ou dans les médias, des peuples crucifiés sans la croix, des hommes et femmes traqués comme des bêtes sauvages au nom d’une quelconque idéologie, notre engagement de chrétien doit se renouveler de plus bel pour montrer le visage miséricordieux de Dieu dans notre monde.  Efforçons-nous donc de voir le monde avec les yeux et le cœur de Dieu.

Faso Amazone net :  Votre dernier mot ?
Je voudrais vous dire un sincère merci Faso amazone net,   merci d’avoir accordé ce temps pour qu’on échange sur la célébration et la signification de la Toussaint.

Je souhaite que chaque chrétien saisisse la profondeur de cette célébration et soit convaincu que la sainteté est possible dans notre monde de ce temps. Je ne saurais finir sans vous assurer de mes prières et des encouragements dans votre engagement et service de journaliste.

Faso Amazone net : Amen, merci bien.  Bon courage et bonne suite à vous.

Interview réalisé par Irène Soulama

Faso Amazone net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.