Les nonuplés nés au Maroc de retour ce lundi 12 décembre au Mali

0
271

12 décembre 2022

Les neuf frères et sœurs d’un an et demi nés dans une clinique marocaine le 4 mai 2021 sont attendus prochainement au Mali. Une découverte aux côtés de leurs parents originaires de Tombouctou.

Il s’agissait bel et bien d’une naissance exceptionnelle. Neuf bébés d’une seule et même grossesse nés par césarienne et prématurément, dont la survie comme celle de leur mère avait été rendu possible par la mobilisation de plusieurs médecins au Mali, des autorités maliennes et de l’équipe médicale de la clinique Aïn Borja de Casablanca.

Il y aura donc beaucoup d’émotions en perspective quand il faudra dire au revoir à l’équipe d’infirmières et de médecins qui accompagnent les nonuplés au quotidien depuis leur sortie de la clinique Aïn Borja. Ils ont vécu un an dans une résidence de convalescence avec leur maman. Leur père faisait des aller-retours. Le couple avait déjà une première fille, Soda, restée à Tombouctou.

Une délégation venue du Mali

Quand il faudra prendre l’avion direction Bamako, Halima Cissé repensera peut-être au vol qu’elle a pris enceinte dans l’autre sens en mars 2021. C’était alors une prise en charge d’urgence de cette grossesse multiple à très haut risque.

De Tombouctou à Bamako, plusieurs médecins maliens s’étaient mobilisés pour la faire transférer au Maroc et donner toutes leurs chances de survie à ces bébés qu’on pensait être au nombre de sept, et qui se révèleront être neuf le jour de la césarienne !

En principe, le décollage est prévu ce lundi 12 décembre au soir.

Une délégation du gouvernement est venue du Mali pour tout organiser et parce qu’il faudra neuf paires de genoux et de bras pour porter ces neuf enfants durant le vol.

Au téléphone ce dimanche 11 décembre, le couple se disait très heureux de pouvoir enfin rentrer tous ensemble au Mali. Les nonuplés et leurs parents ont reçu vendredi à Casablanca l’équipe et un certificat du Guinness Book des Records.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.