Cinquante femmes enlevées à Arbinda: Le MBDHP appelle le gouvernement à prendre toutes les mesures pour les retrouver

0
215

S s²Ceci est un Communiqué de presse du Mouvement burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP) sur l’enlèvement de la cinquantaine de  femmes de Arbinda dans le Sahel. Il dénonce et condamne ces enlèvements perpétrés contre ces dernières qui étaient à la recherche de leur pitance quotidienne. Il en appelle au gouvernement de prendre toutes les mesures pour les retrouver saines et sauves. 

C’est avec une vive consternation que le MBDHP a appris les enlèvements, les 12 et 13 janvier 2023 de groupes de femmes à Arbinda, dans la province du Soum, par des éléments de groupes armés terroristes.
Suite à ces informations, le Mouvement a établi une liste, non exhaustive, de soixante-une (61) femmes enlevées, dont au moins vingt-six (26) âgées de moins de 18 ans.
En ces circonstances extrêmement graves et préoccupantes, le MBDHP :
– dénonce et condamne ces enlèvements perpétrés contre des femmes qui étaient à la recherche de nourriture et de moyens de subsistance pour elles-mêmes et leurs familles ;

– appelle le gouvernement à la diligence dans la prise de toutes mesures pour retrouver ces femmes saines et sauves et pour leur retour dans leurs familles respectives ;

– appelle enfin les autorités à œuvrer à l’amélioration des conditions d’existence des populations vivant dans les zones à fort défi sécuritaire en leur apportant davantage aide et assistance et en assurant un accès humanitaire effectif à leur profit.

Fait à Ouagadougou le 18 janvier 2023

Le Comité exécutif national

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.