Clôture FESPACO 2023: « Ce fut un succès historique, une cérémonie de très haute facture »(Andogoly GUINDO, ministre malien de la culture)

0
601
Andogoly GUINDO, Ministre malien en charge de la culture(boubou, micro rouge)

Les lampions viennent de s’éteindre à Ouagadougou, sur la 28ème édition du FESPACO, dont la céremonie de clôture à eu lieu le 4mars 2023, au palais des sports. Le gouvernement du Burkina Faso a fait l’honneur au Mali de le désigner comme pays d’invité d’honneur à cette édition. Présent à cette occasion,  monsieur Andogoly GUINDO, ministre de l’Artisanat de la Culture, de l’Industrie de l’Hôtellerie et du Tourisme, du Mali, s’exprime. Pour lui, ce fut une cérémonie de très haute facture.

Je penses bien que le Mali a bien rempli le contrat en venant avec une participation de très haute qualité,  participation en nombre également, d’autant que l’ouverture a été marquée par la présence du chef du gouvernement du Mali,  le docteur Choguel Kokalla  MAÏGA, le premier ministre qui avait à ses côtés sept (7 ) autres membres du gouvernement, et ce fût une cérémonie d’ouverture de très haute facture sur laquelle nous remercions encore une fois les organisateurs.

Je tiens à ce stade à renouveler la gratitude du gouvernement Malien, du peuple malien à l’endroit du Chef de l’État du Burkina Faso, le président de la transition, Son Excellence le Capitaine Ibrahim TRAORÉ, nos remerciements à l’endroit du gouvernement, le premier ministre, l’ensemble des membres du gouvernement, plus particulièrement à notre frère homologue chargé de la culture,  il s’agit de Rimtalba Jean  Emmanuel Ouédraogo, qui a abattu un travail énorme dont le mérite a été sanctionné par ce succès historique que vous avez pu constater avec la céremonie de clôture. A ce stade nous pouvons affirmer qu’au risque de se tromper, cette 28ème édition a tenue ses promesses des fleurs. Les fruits que nous venons de récolter à travers les différents prix qui ont été réceptionné par les récipiendaires, alors que nous comprenons que cette 28ème édition a atteint le niveau le plus haut du succès.

Occasion pour moi de féliciter tout les cinéastes acteurs du cinéma, les hommes de culture d’une manière générale, les féliciter vigoureusement, ainsi que les lauréats de cette 28ème édition.

Le Mali s’en va avec beaucoup de prix spéciaux, je crois des prix très encourageants qui invitent les acteurs du cinéma malien à redoubler d’effort, et je demeure convaincu qu’à la prochaine édition nous allons mieux nous préparer et nous espérons vivement que l’étalon d’or du Yennenga choisira le Mali, a laissé entendre, monsieur ANDOGOLY GUINDO, ministre de l’artisanat de la culture, de l’industrie de l’hôtellerie et du tourisme.

Koudolba

Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.