Lutte contre la COVID-19: L’association NIDJOMUSI outille ses relais

0
820

L’association NIDJOMUSI a organisé pour le mois de la femme ce samedi 18  mars 2023 à l’intention de 60 associations soeurs venues des régions du Burkina Faso, une formation sur la COVID-19 et sur la protection des données à caractère personnel dans l’utilisation de l’internet et sur les réseaux sociaux.  La céremonie a été presidée par madame Marcelline COULIBALY, la presidente de NIDJOMUSI, et parrainée par monsieur Paulin Bicaba, representé  par  Sylvain BICACA.

Les femmes des associations soeurs

Pour madame Coulibaly Marcelline,  la présidente de l’association NIDJOMUSI, « nous avons organisé l’activité qui est la formation sur la Covid 19, les données à caractère personnel sur les réseaux sociaux ».  » D’abord cette activité est  d’actualité, « car nous sommes tous sur les réseaux sociaux, même si les gens parlent peut  de la COVID-19,  nous sommes toujours dans cette situation ». C’est l’idée qui nous a guidé à organiser cette formation pour toujours nous  rappeler et d’interpeller les populations », a t’elle dit.

Mme Coulibaly Marcelline

Il ya eu certes des sensibilisations et assez des formations, mais pour madame la présidente de NIDJOMUSI « c’est pour toujours rappeler les gens à bien se comporter, c’est l’idée qui nous a guidé ce matin », a t’elle signifié.

En plus des 47 femmes que compte  l’association NIDJOMUSI d’autres femmes sœurs se sont jointes au groupe. Ce sont des femmes engagées, les femmes des associations qui sont au côté de la population.  Ces associations sœurs sont : Association Gnitamoussi de Wakara Association Enfance et Solidarité, Association Zékola, Association Femmes Initiative et Développement, Association, Femme Unies pour le Développement Rural, Association Pakr Saaya et sympathisant de l’Association NIDJOMUSI. « Voila pourquoi on a  jugé aussi nécessaire  d’initier cette formation à leur endroit ».

Pour la présidente Coulibaly,  leur souhait est que cette formation puisse être appliquée, »nous allons suivre pas à pas ». Elle espère  que les femmes se mettent au travail pour l’intérêt d’elles mêmes, et  celui de la nation tout entière, » je pense que les femmes pourront relever le défi », c’est à dire aider les gens à changer de comportements, a telle souhaité.

 

Qant au Parrain  de l’activité, monsieur Sylvain BICABA,  représentant, monsieur BICABA Paulin,  « nous avons décidé de soutenir la présidente de l’association NIDJOMUSI, notre jeune sœur,  qui a bien voulu nous approcher pour que nous puissions l’accompagner à réaliser cette activité, qui porte essentiellement sur la sensibilisation à  la prévention de la Covid 19, de la formation sur la civilisation sur les réseaux sociaux, et de la protection des données à  caractère personnel sur internet.

Monsieur Sylvain BICABA,  représentant le parrain monsieur BICABA Paulin.

Madame COULIBALY, a  traduit au nom de l’Association « Nidjomusi », ses sincères salutations au parrain et à leur partenaire le PCA du RENAIDS monsieur SARE Inoussa ainsi que la présidente de l’association  » Les Femmes en blanc pour le retour des enfants à la maison de l’Observatoire national Indépendant pour la Transition (ONI-TR) », madame Ivette BELEM,  qui n’ont ménagé aucun effort pour la tenue effective de cette formation combien importante pour elle et ses soeurs.  Grâce à leur soutien l’association a pu organiser cette formation. »Je voudrais vous remercier tous pour votre participation à nos côtés, malgré vos innombrables préoccupations ».

En rappel, créee depuis Mai 1999, l’Association Nidjomusi signifie (UNION, en langue Bwaba(Bwamu). Suite à sa reconnaissance officielle consacrée par le récépissé du 1° Juin 2001, renouvelé 2021 sous le numéro 000001261601. NIDJOMUSI s’est fixée pour objectifs de :
– Contribuer à l’autonomie de la femme bwaba à travers la formation aux
métiers tels la couture, la teinture, l’alphabétisation en Bwamu,
– Renforcer les capacités financières et techniques des femmes à créer et gérer
des microprojets à travers la recherche et l’octroi de Micro crédits.
⁃ Sensibiliser les femmes sur les bonnes pratiques en matière de santé et reproduction de la famille (les maladies infantiles, l’excision, les IST/VIH/SIDA, l’hygiène alimentaire et corporelle le planning familial, etc).
⁃ Promouvoir la culture à travers l’organisation des troupes culturelles (théâtre, musique traditionnelle);
– Renforcer la solidarité à travers l’organisation d’activités d’entraide.

De 1999 à 2023 Nidjomusi à 24 ans et a organisé d’intenses activités depuis lors. NIDJOMUSI a participé pleinement au développement du département de Bondoukuy en collaboration avec
les femmes dudit département.

Pour l’année en cours 2023, le programme d’activités marque le début d’ une gamme variée d’activités parmi lesquelles figure l’actuel évènement qui est la formation sur les généralités de la Covid19 et l’hygiène.

Koudolba

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.