Mois de la Femme: L’association YIRIWA des Femmes leaders redonne de l’espoir aux femmes deplacées internes de Pabré

0
813

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale des droits de la femme, les femmes leaders de YIRIWA ont organisé  ce samedi 18 mars une Journée de solidarité à l’endroit de leurs sœurs PDI (Personnes Déplacées Internes) de Pabré. A cette  Journée dénommée ‘‘ Une femme PDI, un sac de riz pour le 8 mars’’,  en plus des contributions, des membres de l’Association ont fait dons de toute nature (riz, huile, savon, espèce…).

Au total c’est  une (01) tonne de riz, du savon, du sel, du sucre et des vêtements qui ont été remis à 200 PDI ( personnes déplacées internes) sur leur site à Pabré centre.

Les différents dons remis aux femmes PDI

Pour madame COULIBALY, née Mariame OUATTARA,  présidente de l’association Yiriwa des femmes leaders, « cet acte pour nous, est de dire que nous venons exprimer notre solidarité, notre compassion à nos sœurs qui sont ici à Pabré. Il était difficile pour nous de rester inactives face à la soufrance et la misère. « Nous venons donner une directive à la communauté ».

Madame Coulibaly née Mariame Ouattara

Nous avons tenu à cette activité, juste à l’entrée du mois de ramadan pour que nos frères et sœurs qui sont ici puissent avoir de quoi commencer leur Ramadan. « Puisque c’est un temps, ils ont besoin de quoi manger pour avoir de la force ».  » Donc c’est pour qu’ils puissent rentrer dans le ramadan sans soucis et aussi pour que notre mois de ramadan puisse servir une prière à pouvoir servir notre pays de ce problème d’insécurité ».

Nous les avons écoutées, elles disent qu’elles sont là, et n’ont rien à faire, alors qu’ elles ont des enfants à nourrir. Nous leurs avons dit « qu’il vaut mieux apprendre à pêcher que de donner le poisson », a t’elle conseillé.  Pour les aider à sortir de cette dépendance, on  leurs a promis de revenir leurs apprendre le métier de savon liquide, de maraîcheculture, les tresses, et autres activités, les tissages, etc », a promis la présidente de YIRIWA, Mariam COULIBALY.

« Nous n’avons pas de gros moyens, mais nous allons envoyer leurs doléances à qui de droit, à  toutes nos connaissances, enfin qu’on puisse venir les aider à sortir de cette misère » a t’elle souhaité.

Mme Samira Safoura, représentente de monsieur Tidiane BANDÉ, gestionnaire du site, c’est un sentiment de joie qui m’anime de recevoir ce don, ce don permet de soulager la prise en charge de ces personnes déplacées.

Mme Samira Safoura, representante du gestionnaire du site de Pabré centre

« C’est vrai que nous aussi ont essaie de faire de notre mieux, mais on encourage ce genre d’initiative pour permettre de nous aider à prendre en charge ces personnes déplacées », a dit Samira.

« On reçoit parfois des dons de ce genre, mais nous aussi nous prennons en charge ces personnes du côté  de la santé, de  l’éducation. On tient vraiment à encourager ce genre d’initiative qui permet de nous soulager et de les soulager.  » C’est pas facile de quitter sa terre natale, son milieu de vie,  pour venir s’asseoir dans une autre localité », s’est t’elle désolée.

Site des personnes déplacées internes de Pabré

Kevin Sawadogo

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.