AFCI : Clôture du camp vacances foot et de la saison 2022-2023

0
850
Parents , campeurs et accadémiciens en photo de famille

L’Academie Football Club International (AFCI) a clôturé son camp vacances des « tout petits » les U12, U15 et la saison sportive de football des U18 le samedi 15 septembre 2023 dans la cour de l’école SinYiri  C & D de Ouagadougou.  Les parents mobilisés pour la cause de leur progéniture ont massivement effectué le déplacement.

Les campeurs

C’est une cérémonie pleine de spectacles footballistiques qui a été servie aux  invités, en compagnie des acteurs de la troupe théâtrale « Affaires publiques (Chocho, GSK, le DG Mousbila, le chauffeur, le réalisateur, etc) venus rehausser la cérémonie.

Les joueurs et gardiens de AFCI

Un programme alléchant, constitué de défilés suivis de présentation des différents campeurs et athlètes, des démonstrations de tactiques de jeu footballistique, un match de gala des parents (papas, mamans) contre les U12 et U15, des remises d’attestations, de dons de fournitures scolaires aux campeurs et joueurs en situation de vulnérabilité, des distinctions aux encadreurs, un rafraîchissement a clos la partie.

Les U18

Le président de l’AFCI, monsieur Assane Compaoré a remercié les uns et les autres, surtout les parents pour leur mobilisation.

Don de fournitures scolaires à
certains académiciens et campeurs

Pendant les vacances les enfants n’ont rien à faire, et ils sont souvent impertinents à la maison. Donc nous avons juger que ce camp vacances foot va les occuper sainement, et leur apprendre également un futur métier,

Maman AFCI
Les U18

parce que de nos jours, le football est un métier, et le camp est un espace d’éducation, de transmission du savoir, une occasion de leur transmettre des valeurs comme ne pas boire, ni fumer, etc, a indiqué le président de AFCI, monsieur Assane Compaoré.

Les campeurs, U12

Cette année est notre deuxième année, nous avons eu un partenariat avec Gladiator-unité, de la République Tchèque, et le partenariat dure 5 ans.

Le président de l’Académie Football Club International, monsieur Compaoré Assane

Pendant les 5 ans nous devons faire partir chaque année des joueurs en république Tchèque, à partir de 18ans, a expliqué le président Compaoré.

Les parents et les invités se sont mobilisés

En terme de bilan, nous sommes satisfaits des 3 mois de formation (camp) pour les enfants. Parce que c’était tous les jours du lundi au vendredi, a t’il dit.

Mérite aux Coachs

Nous avons joué des matchs amicaux à Ziniaré, avec Salitas avec nos U15, avec KOZAF, une équipe en première division, on a joué contre les étalons U17, également avec nos U18 et U20 donc c’est une satisfaction pour nous, selon le 1er responsable de AFCI.

Les Coachs Fofana et Alain Nébié ont reçu des distinctions et dons.

On est dans un contexte difficile, où le pays est dans une  situation de résilience totale, pour ce faire nous avons pensé que les enfants qui sont dans une situation de  vulnérabilité et qui sont avec nos enfants, qu’il leur fallait quand même un soutien avec la rentrée scolaire. Nous pensons que les accompagner de sorte, cela va les galvaniser à travailler à l’école bien que sur le terrain également.

Le bilan est satisfaisant, car nous avons eux notre récépissé l’année passée et le club est affilié aujourd’hui à la fédération burkinabé de football (FBF).

Les coachs avec les U12

Nous avons organisé un tournoi, où on a fait venir 4 agents du Maroc et c’est ce tournoi qui nous a permis d’avoir notre partenariat pour faire passer rapidement nos joueurs détectés. Nos attentes, c’est pouvoir faire passer les enfants dans des formations plus professionnelles que nos formations d’ici, dans des pays où le football est vraiment développé.

Les parents ont joué un match de gala avec les U12
Les U12 se sont opposés face aux parents de 01 but à 0

En ce qui concerne le bilan, selon le président  de l’AFCI, le bilan 2022-2023, est satisfaisant, mais l’académie club footballistique a un appel à lancer à l’endroit des autorités en charge du sport.

Les parents ont fait  des dons à l’école  Sin Yiri C&D de Ouagadougou, qui abrite le terrain d’entrainement

« Nous pensons que la Fédération et le Ministère des sports de la jeunesse et de l’emploi, doivent regarder ce volet, c’est à dire  aider ces petits clubs à vraiment prendre de l’envol », « parce que c’est eux qui forment les enfants depuis tout petits, à la base ».

La représentante de la directrice de l’école Sin Yiri remet l’attestation de participation aux campeurs et académiciens

« Nous leur demandons de nous soutenir avec du matériel, en  moyens financiers,  afin de nous permettre d’aller de l’avant avec les jeunes joueurs académiciens ».

Une campeur(e) en pleine séance de démonstrations

Selon l’appel du président à la Fédération  burkinabé de Football(FBF) et au Ministère du Sport, de la Jeunesse et de l’Emploi(MSJE).

Pascal K.

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.