Ouagadougou: Le Premier ministre KYELEM lance officiellement les travaux d’élargissement et de modernisation de la RN4, d’un coût total de 89 360 455 705 F CFA

0
443
le coup d'envoi des travaux par le Premier ministre Kyelem

Gampéla, le 30 septembre 2023

Ce jour 30 septembre 2023, à Ouagadougou, précisement  dans le  village de Gampèla,  dans la commune  de Saaba, le Premier ministre Appolinaire Kyelem de Tambèla, a procédé officiellement au lancement des travaux d’élargissement et de modernisation de la RN4, section intersection RD152-intersection RD40 y compris la voie d’accès à l’Université Thomas SANKARA. Pour un coût total de 89 360 455 705 F CFA HTVA  dont le délai de réalisation des travaux est de 36 mois hors saison pluvieuse.

Ce jour 30 septembre 2023 est un jour special qui offre des instants solennels aux riverains, usagers et populations de la commune de Saaba,  pour la cérémonie de lancement des travaux d’élargissement et de modemisation de la RN4 : section intersection RD152-intersection RD40 y compris l’accès à l’Université Thomas SANKARA.

Ces travaux s’inscrivent dans la stratégie de développement du secteur des transports notamment en matière de décongestion, de fluidité du trafic et de sécurisation des usagers à travers l’aménagement et la modernisation des artères principales des différentes villes.
En effet, la plupart des artères principales de la ville de Ouagadougou se trouvent être saturées.

La traversée de la ville dans sa partie Est sur la section urbaine de la Route Nationale N°04 était devenue un cauchemar pour les riverains et pour les usagers, mais aussi pour le monde universitaire notamment les étudiants, les professeurs et le personnel administratif de l’Université Thomas SANKARA.

les usagers populations riveraines

Ainsi, la mise en œuvre de ce projet permettra, d’assurer une liaison rapide et directe entre le centre-ville et les quartiers de la banlieue Est de Ouagadougou (Dassasgho, Wayalghin, Bendogo, Nioko I, Saaba, Barogo, Gampela,..); dassurer une accessibilité dans de meilleures conditions de sécurité à l’Université

La decouverte du shéma directeur, du plan du projet par le Premier ministre

Thomas Sankara; de fluidifier la circulation et de minimiser les pertes de temps engendrées par les importants embouteillages; etc.

Pour le ministre des Infrastructures, et du Désenclavement, Adama Luc SORGHO  la réalisation du projet d’élargissement et de modernisation de la RN4 y compris la voie d’accès à l’université Thomas SANKARA, faut-il le rappeler, s’inscrit dans le Plan d’Actions pour la Stabilisation et le Développement (PASD) du Gouvernement de Transition et dans le Programme d’Urgence pour le Sahel (PUS).

Le ministre en charge des infrastructures et du désenclavement, Adama Luc SORGHO

Ce projet  comprend les caractéristiques suivantes:

Les riverains

L’élargissement de la RN4 en 2×2 voies sur 21.3 km, et de la voie d’accès à l’Université Thomas Sankara en 2×2 voies sur 2.8 km ;
l’aménagement et le bitumage de voirie connexe d’un linéaire de 11.4 km composée de la voie d’accès au CSPS de Wayalghin, de la voie d’accès à l’ENAM, de la voie d’accès à la Direction Régionale en charge des infrastructures du Centre, de la voie d’accès au cimetière de Borgo, de la voie d’accès à l’Université Saint Thomas d’Aquin de Saaba ainsi que des rues Kundé et Naba Kouritenga.

Il comprend également : la construction d’un passage supérieur à l’intersection avec la voie de contournement
* la reconstruction d’un ouvrage d’art de franchissement du fleuve Massili;
* la construction de deux passerelles piétonnes;
* la construction d’ouvrages d’assainissement et de drainage (caniveaux, dalots,.);
* la mise en place de la signalisation et des dispositifs de retenue et de sécurité routière.
Pour monsieur le ministre, pour ce projet, l’Etat burkinabé a contracté un prêt au près de vista à qui nous disons merci (cette banque accompagne l’Etat Burkinabé sur d’autres projets routiers). Pour ce présent projet le montant total s’élève à 89 360 455 705 F CFA HTVA dont 86 831 386 204 F CFA HTVA pour les travaux et 2 529 069 501 F CFA HTVA pour les études et le suivi contrôle.
Le délai de réalisation des travaux est de 36 mois hors saison pluvieuse.

Les caterpilards déjà prêts

Les structures de chaussée sont constituées pour la RN4 d’une couche de forme de 20 cm en graveleux latéritique naturel, d’une couche de fondation de 20 cm en graveleux latéritique amélioré aux concassés, d’une couche de base de 15 cm en grave bitume et d’une couche de roulement den5 cm en Béton Bitumineux à module élevé.

La tribune

Pour la voie d’accès à l’université Thomas Sankara et les voiries connexes,

il s’agit d’une couche de fondation de 20 cm en graveleux latéritique naturel, d’une couche de base de 20 cm en graveleux latéritique amélioré aux concassés et d’une couche de roulement de 5 cm en béton bitumineux.

Le détail des caractéristiques techniques du projet.

Ces travaux seront mis en œuvre par l’entreprise GLOBEX Construction et le bureau de contrôle AGIEM Conseil sera chargé du contrôle et de la surveillance.
A l’entreprise attributaire du marché des travaux, « je voudrais l’inviter à faire preuve de professionnalisme dans le travail afin que les infrastructures soient livrées suivant les règles de l’art et dans les délais requis ».

Le premier ministre pren connaissance du projet routier

« L’Administration routière, en coordination avec le bureau de Contrôle et les autorités locales, veillera de manière stricte au respect du cahier des charges, pour qu’à la fin des travaux, l’ensemble des voies aménagées puissent pleinement jouer leur rôle de facilitation et de fluidification du trafic, réduire substantiellement le temps de trajet et assurer une meilleure sécurisation des usagers et des riverains », a indique monsieur le ministre.

Ismaël Sambaré, doctorant à l’Université Thomas Sankara, représentant des bénéficiaires

Quant au  représentant des bénéficiaires,Ismaël Sambaré, doctorant à l’Université Thomas Sankara(UTS), représentant des bénéficiaires dans son discours il a rendu grâce à Dieu, le tout puissant, pour ce jour qu’il rend possible et a traduit toute la joie qui l’anime en ces moments solennels, réitéré sa reconnaissance et celle de l’ensemble des étudiants et du corps professoral, en ces termes, »au nom des étudiants, des professeurs et personnel de l’université Thomas Sankara, des usagers de la RN4 et des riverains, je  traduire toute ma reconnaissance au Président de la transition, le Capitaine Ibrahim Traoré et à son gouvernement pour la parole tenue.

Karen Ouedraogo

Images photos HJB

Fasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.