Ouagadougou: Célébration de la Journées des Nations Unies pour la paix et le developpement au Burkina Faso

0
546

À l’instar des autres pays du monde, le Burkina Faso, commémore ce jour 24 octobre 2023, la 78 ème Journée des Nations Unies à Ouagadougou. Placée sous le thème : « Des partenariats solides pour reléver les défis de paix et de développement durable ». Présidée par le Ministre en charge de la communication,  et le Coordonnateur résident par intérim du  Système des Nations Unies au Burkina, Alain AKPADJI, la commémoration à été marquée par une journée portes ouvertes.

Les personnalités des Nations Unies mobilisées

Pour le Ministre de la Communication, de la Culture, du Tourisme, des Arts et du Tourisme, Porte- parole du gouvernement, Rimtalba Jean Emmanuel Ouedraogo, la Journée des Nations Unies célébrée le 24 octobre de chaque année, nous offre l’occasion de réaffirmer notre attachement aux idéaux des Nations Unies à travers les buts et principes de sa Charte qui nous ont guidés au cours des 78 dernières années. Un regard critique sur l’actualité nous révèle hélas que si la recherche de la paix et de la stabilité continue d’occuper une place de choix dans l’agenda des Nations Unies, « c’est parce que le chemin reste long pour édifier un monde débarrassé de violence et des germes de l’insécurité ». Cette triste réalité dénote de l’urgence de s’attaquer aux causes profondes des conflits que sont la pauvreté, le changement climatique, la raréfaction des ressources, la mal gouvernance, l’injustice, la corruption, l’effondrement des valeurs humaines et sociales ». « Plus que jamais, doivent cesser les violations fréquentes des principes de la Charte des Nations Unies », a interpellé monsieur le ministre en charge de la communication.

Le Ministre de la Communication , de la Culture, des Arts et du Tourisme, Porte parole du Gouvernement, Jean Emmanuel Ouedraogo

Selon le ministre, aujourd’hui plus que jamais, le gage de la survie de l’humanité passe inévitablement par le désarmement, ainsi qu’une lutte sans compromis contre la prolitération des armes légères et de petits calibres dont les groupes armés terroristes se servent pour semer la désolation dans nos contrées, déplore le ministre ». « C’est dans ce contexte qui est le nôtre que le thème de la commémoration de la 78e journée des Nations Unies au Burkina Faso intitulé : « Des partenariats solides pour relever les défis de paix et de développement durable » trouve toute sa pertinence tant il est illustratif voir en phase avec nos priorités en termes de mobilisation de partenaires pour la mise en œuvre de nos référentiels que sont le Plan d’action pour la stabilisation et le développement (PA-SD) et le Plan d’action intérimaire des Nations Unies pour le développement durable (UNIDAP), a t’il indiqué.

L’appel à la paix

Quant au Coordonnateur résident du système des Nations Unies au Burkina Faso,  c’est un réel plaisir pour lui, de prendre la parole en ce jour, marquant en vigueur de la Charte des Nations Unies.

La célébration de ces 78 ans marque un  évènement important dans la vie de  leur  institution qui est la paix et le développement socio-économique au profit des populations pour la confiance et l’excellence collaboration qui ont abouti à l’élaboration entre le gouvernement et le système des Nations Unies à la signature du plan d’action intérimaire des Nations Unies pour le développement durable 2023, 2025.

Le Coordonnateur du système des Nations Unies au Burkina Faso par intérim, Alain AKPADJI.

Sur le plan d’action du gouvernement pour la stabilisation et le développement illustre parfaitement l’engagement inébranlable des Nations Unies à travers l’inspiration du Burkina Faso à la stabilité et à la croissance, a t-il  dit.

Les invités

Il a livré le message du  Secrétaire général des Nations unies en l’occurance monsieur Antonio Gutérrès qui pour lui l’Organisation des Nations Unies est le reflet du monde telle qu’elle est. « Il nous appartient d’aider à construire ce monde de paix de développement durable de droit humain de toutes et de tous », a t-il interpellé.

Les participant(es)s

« Je sais que nous en sommes capables. La charte des nations unies entrée en vigueur il ya 78 ans aujourd’hui nous montre la voie assurée », a exhorté le Coordonnateur.

Les autorités

En cette journée des Nations Unies, mettons nous nos efforts et notre détermination aux services du monde meilleur auquel nous aspirons. Engageons nous à batir un avenir digne du nom de notre indispensable organisation. Notre monde est difficile, nous pouvons, et nous devons être des Nations unies, a plaidé  le coordonnateur  résident du Système des Nations Unies.

Le Secrétaire général du gouvernement

Avec l’artiste musicien  Smarty
L’artiste mucisien Smarty, ambassadeur de la paix de l’UNICEF, a animé la cérémonie.
Photo de famille des autorités
La journée porte- ouverte a clos la commémoration.
phpto
Photo de famille

Hamza Jean Baptiste

Olivia Nelessi

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.