Publicités de supposés rémèdes traditionnels sur les réseaux sociaux: le ministère de la santé attire l’attention des populations

0
414

16 novembre 2023

Ceci est un communiqué émanant de la Secrétaire générale, Docteur Estelle Édith Dabiré/ Dembélé du ministère de la santé et de l’hygiène publique,  ce jeudi 16 novembre 2023,  attirant l’attention des populations concernant les publicités des supposés rémèdes traditionnels( à base de  plantes, recettes  médicinales, consultations) sur les réseaux sociaux. Le ministère attire l’attention des populations et des patients sur les dangers potentiels que représentent ces pratiques commerciales qui se font au mépris des textes reglementaires en vigueur.

Pour le ministère, ces publicités incitent à l’ auto-médication et à l’usage abusif ou  inapproprié de médicaments ou autres recettes avec des conséquences facheuses sur la santé, surtout dans le contexte actuel marqué par les èpidémies de maladies émergeantes comme la dengue.

Le ministère de la santé et de l’hygiène publique,  tient à rappeler au public, sans remettre en cause les bienfaits de la médecine traditionnelle lorsqu’elle est bien conduite, que les produits de la pharmacopée traditionnelle n’ont homologués, non aucune reconnaissance officielle attestant de leur efficacité, leur sécurité et leur innoculté.

Aussi il tient à rappeler aux populations, que l’exercice de la médecine traditionnelle est soumise à une reglèmentation spécique au Burkina Faso, qui implique une autorisation des acteurs et leur intégration dans le dispositif sanitaire.

Les informations relatives à la médecine traditionnelle sont disponibles à la direction de la médecine traditionnelle et alternative(DMTA), située dans la cour de la Trypano à Ouagadougou et dans les Directions régionales de la Santé et de l’Hygiène publique.

Par conséquent, madame la Secrétaire générale,  invite les populations à se rendre dans un centre de santé en cas de symptômes de maladie et au respect des mesures d’hygiène et de protection édictées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.