Burkina: Le Chef de l’État lance les activités de l’usine de traitement de résidus miniers le 23 janvier 2024

0
74
Des femmes en pleine activité minière(image d'archive)

Ceci est un communiqué de presse, de la Direction de la Communication de la présidence du Faso, informant le public que le président de la transition, procédera au lancement des activités de l’usine de traitement de résidus miniers, le 23 janvier 2024, à dans la zone industrielle de Kossodo sise à Ouagadougou.

À lire l’intégralitécdu communiqué:

Ouagadougou, 22 janvier 2024

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE présidera ce mardi 23 janvier 2024, la cérémonie officielle de lancement des activités de l’usine de traitement des résidus miniers dans la zone industrielle de Kossodo à Ouagadougou.

La mise en service de cette usine répond au choix stratégique du Gouvernement de Transition de renforcer la captation des ressources minières ainsi que de leurs résidus.

L’essor de l’industrie extractive dans notre pays génère des tonnes de résidus dont le traitement n’était jusqu’alors pas pris en compte par la chaîne de valeurs.

Dans l’optique de combler ce vide et renforcer la plus-value de l’exploitation minière au service de la souveraineté économique du Burkina Faso, il est apparu nécessaire de trouver des voies et des moyens endogènes pour récupérer entièrement, les métaux contenus dans les résidus miniers de type charbon fin, scories, cendres et concentré acidique.

L’usine de traitement de résidus miniers s’inscrit dans la vision du Président de la Transition de conférer à notre pays une vraie souveraineté à partir de solutions endogènes.

À lire le communiqué ci dessous

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.