Ouagadougou: Le Ministère en charge de la solidarité évalue ses performances pour mieux orienter ses actions autour d’un CASEM

0
158
Les cadre du ministère en charge de la solidarité et de l'humanitaire reflechissent autour de leur feuille de route

La ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire, de la Réconciliation nationale, du Genre et de la Famille(MSAHRNGF), madame Nandy Somé/Diallo, a ouvert ce jeudi 17 février 2024, à la Maison de la Femme de Ouagadougou, les travaux de la première session ordinaire 2024 du Conseil d’Administration du secteur ministériel(CASEM). Placée sous le thème : « Quelles stratégies pour une mise en œuvre optimale des solutions durables au profit des personnes déplacées internes ? ».

Renforcer la réflexion sur la mise en œuvre des solutions durables, autour de ses actions et performances, pour mieux orienter le futur, c’est le menu de la tenue de la présente session ordinaire du CASEM de l’année 2024.

À l’entame  de son discours, madame la ministre Nandy Somé,  s’est réjouie d’ores et déjà de la  présence effective de ses collaborateurs aux travaux de cette première session ordinaire 2024 du Conseil d’Administration du Secteur Ministériel (CASEM), placée sous le thème : « Quelles stratégies pour une mise en œuvre optimale des solutions durables au profit des personnes déplacées internes ? ».

Le présiduim

Le CASEM, est une session qui  revêt d’un d’intérêt capital dans le dispositif de planification, de gestion et d’évaluation de leurs actions. »Les sessions du CASEM, faut-il le rappeler, sont des instances qui participent à l’évaluation de l’action des départements ministériels. A ce titre, elles constituent des cadres institutionnels privilégiés de concertation autour des performances générales des ministères et nous offrent l’opportunité de réfléchir et de nous accorder sur les grandes orientations de nos politiques et interventions. Elles nous permettent, enfin, de marquer un arrêt sur le fonctionnement global de notre administration pour faire le bilan des réalisations en termes d’acquis, de forces et de faiblesses, afin de dégager des perspectives d’amélioration, a indiqué la ministre en charge de la Solidarité, de l’Action humanitaire, Nandy Somé/Diallo.

La ministre Nandy Somé/Diallo

Au cours de ce CASEM, Il  s’agira notamment de la présentation du projet de rapport annuel de mise en œuvre des activités au 31 décembre 2023, de la présentation du projet de plan d’action triennal 2024-2026 assorti du programme d’activités 2024, de la présentation du code d’éthique et de déontologie du ministère et de la présentation sur le thème du CASEM.

Des propositions efficaces sont attendues.

La ministre, a souhaité qu’au sortir des travaux de ce jour,  des conclusions pertinentes de réflexion et d’échanges soient formulées, afin de permettre de doter le département de documents de planification validés et à même d’apporter des réponses adéquates et efficaces aux besoins légitimes et pressants des personnes déplacées internes ainsi que de toutes les personnes à besoins spécifiques, cibles du ministère en charge de la solidarité.

Koudolba

FASOAMAZONE.NET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.