3è édition de la Semaine de la Femme: Le Mifem vous invite à ses activités du 1er au 7 mars 2024 à Ouaga(Ursule TARO)

0
100

Dans 10 jours, la communauté internationale, celebrera la Journée internationale des droits de la Femme. À quelques jours de cette célébration, la chargée à la communication de l’apostolat Ministère Femmes(Mifem) Ouaga, madame  Ursule Viviane SANON épouse TARO, nous tient en haleine ce 27 février 2024, afin de nous donner de plus amples informations sur les différentes activités qui sont programmées par le Mifem.

Madame Ursule Viviane SANON épouse TARO, chargée à la communication de l’apostolat Ministère Femmes(Mifem)Ouaga, est membre engagée temporaire de la communauté catholique mère du divin amour (CMDA), qui est une communauté nouvelle issue du Renouveau charismatique catholique.

L’Apostolat, Ministère Femmes Ouaga (Mifem) de la CMDA,  est en direction des femmes de toutes les catégories socio-professionnelles. Son objectif est d’évangéliser les femmes en leur apportant la bonne nouvelle du Christ.

De la 3è édition de la Semaine de la Femme: 

-Du 1er au 7 mars 2024, le Mifem, compte organiser la 3è édition de la Semaine de la Femme, pour en savoir les motivations, la chargée à la communication, Mme TARO, nous en explique.  » Il y a cela quelques années, nous avons remarqué que le festif prenait le pas sur la réflexion autour de la Journée Internationale de la femme, « le 8 mars ». Pour nous, il n’est pas interdit de « fêter », ce jour,  mais la fête ne devrait pas prendre le dessus. « Alors pour apporter notre contribution, nous avons initié une soirée de prière avec et pour les femmes les 7 mars, la veille du 8 mars, afin de leur permettre de prier avant d’aller dans le monde soit pour fêter ou participer aux activités organisées par les autorités »., a clarifié madame TARO.

« Après quelques années toujours pour mieux faire, sous forme de soirée, nous avons voulu ajouter d’autres activités telles que des activités de sensibilisation autour des intérêts de la femme (santé, social, commercial, etc…) d’où l’extension de la soirée en semaine », selon ses propos.

Selon elle,  un tel évènement se justifie  par l’organisation de la semaine de la femme. Le  Mifem répond aussi aux trois(03) grâces de leur communauté qui sont : la contemplation (relation personnelle avec Jésus), l’évangélisation (action envers les autres) et le développement. « En même temps que nous offrons un cadre de prière aux femmes, nous leur offrons également des cadres de promotion de développement à travers l’entrepreneuriat », at-elle dit. « Nous voulons être la femme vaillante et vertueuse dont parle la Bible en Proverbes 31, 10 et suivant ».

 Les activités au  programme:

Les activités  programmées au cours de la semaine du 1 au 7 mars,  débuteront  le vendredi 1er mars 2024. « À cet effet, nous invitons les femmes à participer au chemin de croix suivi de la femme à l’espace Béthanie. Suivie d’une Messe au cours de laquelle nous prierons pour les femmes.

-Le Samedi 2 mars,  au siège de la CMDA Ouaga sis à Koulouba  à 6h du matin, nous organisons une  marche-santé- aerobic.

-À partir de 8h jusqu’à 18h : une exposition- vente est prévue.

-À 10h : une sensibilisation sur l’entrepreneuriat communautaire aura lieu.

Le Jeudi 7 mars : il est prévue, une Grande soirée de louange et d’adoration à la Rotonde après la messe de 18h30.

Il faut souligner, qu’en marge de ces activités nous organisons une collecte de dons( en nature ou en espèces ), en faveur des groupes vulnérables.

Nous avons déjà remis les dons à l’archevêque de Ouaga qui providentiellement à remis à la Paroisse de Pissila, à un centre de prise en charge de filles en difficultés et à la Paroisse de Saint camille pour ses cibles, a mentionné Ursule.

En ce qui concene les partenaires et les pays invités? (Rires) » je suis tentée de dire que Jésus et la Vierge Marie notre modèle sont nos partenaires pour cette année (rires) ». « Nos partenaires sont nos frères et sœurs de bonne volonté qui veulent bien répondre à l’appel du Christ en participant aux diverses activités », a t-elle invité.

Depuis l’année dernière, nous avons voulu associer nos sœurs de l’association des femmes Catholiques des différentes paroisses comme invitées d’honneur. « Nous avons commencé par nos sœurs de Saint Camille et cette année nous avons pensé à celles de la paroisse de la Patte d’oie (qui vient de fêter son jubilé d’argent) ».

Nous associons également toutes les femmes des apostolats de la CMDA ici à Ouaga. Bref, toutes les femmes sont invitées à se joindre à nous.

Financièrement, nous n’avons pas de partenaires. Nous comptons sur les bonnes volontés et les contributions entre sœurs de l’apostolat. Nous envisageons inviter nos sœurs d’autres communautés étrangères les prochaines fois dans le but de  fraterniter davantage et de présenter nos potentialités culturelles.

Pour en savoir l’autorité compétante qui présidéra cette activité dédiée à la femme, madame Ursule répond. « Pour cette année, comme les autres années, nous tirons les thèmes de la semaine du thème national du 8 mars et nous l’adoption au niveau spirituel en choisissant un passage biblique pour soutenir nos activités. Donc, cette année, le thème étant sur la contribution sur l’entrepreneuriat communautaire de la femme, nous ne voulons pas être rester à l’écart de cet appel du Président de la Transition, alors nous avons demandé à l’Agence de la promotion de l’entrepreneuriat communautaire(APEC), de venir nous expliquer cette politique du gouvernement.

Nous aurons aussi des entrepreneurs et de promoteurs de microfinance qui viendront partager leurs expériences avec les femmes.

À la question de savoir les différents produits qui seront exposés et proposés à la vente à cette occasion, pour elle, elles exposent « Du tout », toutes sortes de marchandises. (Rires). « Nous ne limitons pas les produits ».

Il s’agit d’espace de promotion de nos produits amateurs et confirmés, de productions locales des femmes (pagnes tissés, des pagnes KOKODUNDA, des jus à base de fruits locaux, des thés/infusion, des sacs en cuirs, des mets locaux, du vins produits par les moines de Koubri, etc. Etc…). Vraiment diversifiés, a indiqué, la chargée de communication du Mifem.

Pour terminer, elle rend grâce à Dieu pour cette grâce que le Seigneur leur est accordée. « Chaque édition est un défi que nous arrivons à relever », a t-elle remercié.

Elle rends également grâce pour la vie de chaque femme car étant précieuse devant Dieu. J’invite ensuite toutes les femmes et aussi les hommes, nos frères à venir fraterniser avec nous. Aux femmes, cet espace leur appartient et je les invite à venir les occuper. Je remercie les autorités ecclésiastiques et celles de la CMDA qui nous accordent leur bénédictions et nous accompagnent par leurs prières. Enfin je vous dis merci pour cette opportunité que notre Magazine FASOAMAZONE.NET, nous donne de parler de cette semaine de la femme. Que Dieu accorde la paix au Burkina Faso et à tous les pays qui en ont besoin. Qu’il nous bénisse et nous garde dans son amour, a témoigné la responsable communication du Mifem, de sa gratitude aux uns et aux autres.

Notons que la CMDA, a été fondée il y a de cela 33ans par un laïc, au service de l’église catholique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.