8-Mars 2024 : le Chef de l’Etat rend hommage aux amazones depuis le Centre-Est

0
196

(Tenkodogo, 8 mars 2024).

En séjour dans la région du Centre-Est, le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a eu des échanges directs avec les forces vives de la région ce vendredi à Tenkodogo. Venus des provinces du Boulgou, du Koulpélogo et du Kouritenga, les filles et fils de la région ont échangé avec le Chef de l’Etat sur la marche de la Transition et les préoccupations liées à l’épanouissement de la femme et au développement de la région.

Dans son mot introductif, le Capitaine Ibrahim TRAORE a rendu hommage aux femmes à l’occasion de la 167e Journée internationale des droits de la femme. « Ce jour 8 mars consacre la célébration de la Journée de la femme ; nous avons décidé de rendre hommage à toutes ces guerrières, à toutes ces amazones à l’image de la princesse Yennenga, de Guimbi Ouattara et de toutes ces amazones qui se battent contre l’ennemi », a indiqué le Chef de l’Etat. Pour lui, cette journée est une occasion de célébrer les femmes déplacées internes, ces femmes devenues responsables de ménages du fait du terrorisme, toutes ces femmes qui se battent, jour et nuit, pour apporter le minimum vital à leur famille.

« Le thème choisi cette année en dit long parce que nous ne voulons pas commémorer juste les droits de la femme ; nous voulons plutôt que nos femmes soient autonomes, émancipées financièrement », a ajouté le Président de la Transition qui a souhaité qu’au sortir de cette journée, les réflexions puissent aboutir à des propositions « sur comment faire pour que la femme participe activement au développement économique du Burkina Faso ».

La réprésentante des femmes

Il a salué la bravoure de toutes ces femmes engagées comme VDP sur le terrain du combat dans des zones difficiles. « Les femmes sont les premières à se lever et les dernières à se coucher ; ce n’est pas au cours de cette journée seulement que nous voulons leur rendre hommage. Nous leur rendons hommage tous les jours », a affirmé le Président de la Transition.

Le réprésentant des Chefs coutumiers

Les représentants de la chefferie coutumière, des religieux, de la jeunesse, des femmes, des personnes vivant avec un handicap, des élèves et étudiants, des acteurs économiques, des OSC ont, à tour de rôle, salué les actions engagées par les autorités de la Transition pour la reconquête du territoire national. Ils se sont engagés à soutenir la Transition pour le processus de refondation de la Nation engagé sous le leadership du Capitaine Ibrahim TRAORE.

Les forces vives du Centre-Est ont profité de l’occasion pour exposer au Chef de l’Etat les préoccupations liées au développement socioéconomique de leur région. Ces doléances ont trait aux questions sécuritaires, aux infrastructures routières, à l’emploi de la jeunesse et à la formation professionnelle, à l’accès aux crédits et au développement du secteur de l’agrobusiness dans la région.

En réponse, le Chef de l’Etat a annoncé des mesures qui devront apporter des solutions aux préoccupations soulevées. L’offensive agropastorale et halieutique avec l’aménagement et l’intensification de la production dans plusieurs plaines comme Bagrépôle, la construction de barrages sur l’ensemble du territoire, la création d’usines de transformation vont contribuer à la création d’emplois et à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire.

Le Président de la Transition a aussi annoncé la renaissance prochaine de l’Office national des barrages et des aménagements hydro-agricoles (ONBAH) pour une réalisation massive de retenues d’eau et la mutation du Trésor public en établissement bancaire pour plus d’opportunités en faveur des hommes d’affaires, des producteurs et des acteurs du monde rural.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.