Clôture des JEPPC: « Nous avons marqué  de façon indélébile cette 1ère  édition » PM Kyelem

0
71

Dans le cadre de la célébration des Journées nationales d’engagement patriotique et participation citoyenne(JEPPC) du 26 mars, le Premier ministre (PM), Appolinaire Kyelem Jackimson de Tambèla a présidé la  cérémonie de clôture ce mardi 9 avril 2024, à 10h 45 mn, au Cabinet de la Primature sis à Ouaga 2 000. On notait la présence effective de plusieurs ministres, membres de son gouvernement. 

A cette occasion, le port des tenues en Faso Dan Fani, en Kôkô Dunda ou tout  autre tissu traditionnel avait été recommandé comme l’obligeait les JEPPC lancée depuis le 26 mars dernier pour une quinzaine de jours dont prend fin ce jour.

Prenant la parole, le premier ministre a tenu à remercier les membres du gouvernement qui se sont mobilisés ce jour à cette cérémonie des JEPPC.

À lire aussi:

https://www.fasoamazone.net/2024/03/25/consolider-la-cohesion-sociale-cest-lappel-lance-par-le-chef-de-letat-a-loccasion-des-journee-snationales-dengagement-patriotiquejeppc/

Nous avons lancé la quinzaine des JEPPC, aujourdhui c’est la clôture de ces Journées. D’où la primature a tenu à marquer cela, pour qu’elle reste dans les esprits.

Un arbre planté

À lire aussi:

https://www.fasoamazone.net/2024/04/03/54132/

 » Vous savez qu’au lancement de ces journées tous les ministères ont été impliqués, d’où ils sont là encore pour la clôture. Ces ministères sont:  l’Administration térritoriale, Communication, Justice et environnement.

De même nous avons marqué  de façon indélébile cette 1ère  édition.  Par exemple monsieur Sawadogo Salifou qui a déjà planté plus de 35.000 pieds de baobab et qui offre 1000 pieds de baobabs au Burkina Faso dans le cadre de ces journées la.

les partenaires

Il a aussi des jeunes qui ont des projets d’assainissement de reforestation qui sont venus pour célebrer cette clôture avec nous ».

Le PM, et le ministre de l’administration
territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, Mr Emile Zerbo(bleu).
Les proches collaborateurs fu PM

Les citoyens ont besoin de se sentir citoyens de leur pays. Mais il manquait de cadre d’expression », donc nous pouvons dire que les JPPEC ont offert ce cadre d’expression aux burkinabé pour exprimer leur citoyenneté.

Photo de famille

Karen Ouedraogo

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.