Salon international de la famille de Ouagadougou « SIFAO »: Près de 200 participant(es)s sont au rendez-vous de la 3è édition

0
116
Le présidium de la 3è édition

La famille est le pilier du développement et la stabilité d’un pays.  Elle joue un rôle prépondérant dans l’éducation. Elle apporte sa touche dans la transmission des valeurs cardinales d’une génération à une autre. La troisième édition du salon international de la famille de Ouagadougou « SIFAO » a pris son envol ce vendredi 17 mai 2024. Le lancement a eu lieu dans la salle de conférence de l’Université Suisse, sise à Ouaga 2000.

Les participant(es)s

Pour la promotrice de ce grand salon, qu’est le SIFAO, l’objectif c’est de permettre à la famille de retrouver son lustre d’antan.
« Comme vous le savez, la famille c’est la cellule de base de la société et c’est dans la famille que nous pourrons corriger les tares de la société, inculquer les bonnes valeurs à nos enfants et de décider du développement que nous voulons, « a clarifié Germaine Kafando née kanko.

« Pour détruire un pays, il ne faut pas toucher son armée mais son éducation » disent les chinois.  Une assertion bien partagée par l’Association Force de l’espoir et du sourire « FONDES », initiatrice dudit salon.

Consciente que la jeunesse est le fer de lance d’un pays, à cette troisième édition du SIFAO, l’association a pu former 14 jeunes sur les notions du civisme, citoyenneté, le leadership, la santé sexuelle et aussi à la non consommation des stupéfiants.

Les Ambassadeurs

Venus de différents établissements de la capitale, ces jeunes bénéficiaires de ces bonnes pratiques et surnommés ambassadeurs du SIFAO 2024, disent être aptes à transmettre ces valeurs à leur camarade.

Les Ambassadeurs du SIFAO étaient plus d’une dizaine

Pour Gisèle Sawadogo les mots sont impuissants pour traduire leur reconnaissance à la présidente de l’association « FONDESS », Germaine Kafando née Kanko qui leurs a permis d’avoir ces valeurs.

Gisèle Sawadogo, présidente des Ambassadeurs du SIFAO 2024? classe de 2nde

« La famille c’est la lumière de la vie », à fait savoir le parrain de la troisième édition du SIFAO, monsieur Aboubacar Soré. Il appel aux parents et futurs parents de savoir concilier travail et vie de famille.

Monsieur Rahitaba Désiré Romain Compaoré,  Secrétaire général du ministère en charge de la Famille du Burkina

La place de la famille dans la société est très bien connue. Ainsi l’ONU à institué le 15 mai de chaque année, « La Journée Internationale de la Famille. Pour monsieur Rahitaba Désiré Romain Compaoré,  Secrétaire général du ministère de la Solidarité, de l’Action humanitaire, de la Réconciliation nationale, du Genre et de la Famille, représentant Madame la ministre, « ce salon, entre en droite ligne des actions et de la stratégie du ministère de la famille. » « La crise que nous traversons est une crise de famille, que ce soit que les membres de la famille replis à d’autres familles » à -t-il déploré, avant d’encourager les initiateurs du salon à s’armer de courage et de ténacité dans ce combat.

SIFAO, Photo de famille

À l’ouverture de la troisième édition du SIFAO, plusieurs personnalités ont été encouragées à travers une remise de tableau et d’attestation de reconnaissance pour leur soutien dans l’organisation de ce salon et les éditions antérieures.

Remise d’attestation de reconnaissance

Des panels, des échanges des partages d’expérience sur les bons comportements autour du thème  » éducation à la vie familiale: rôle et place de la famille », constitueront le plat de résistance du salon international de la famille de Ouagadougou « SIFAO » 2024.

Pascal K.

Images photos: Hamza Jean Baptiste

FasoAmazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.