Burkina Faso : L’ ANAM-BF annonce une pluviométrie excédentaire mal repartie avec des risques de maladies hydriques et d’inondations

0
234

L’Agence nationale de la météorologie (ANAM-BF) a annoncé, le 21 mai 2024, un début précoce et anormal de la saison des pluies dans les régions Soudano-Sahélienne et Sahélienne du Burkina Faso.

Cette situation météorologique exceptionnelle est accompagnée de prévisions d’une fin de saison tardive, avec des risques accrus de maladies hydriques et d’inondations.

Ainsi, les prévisions météorologiques indiquent une pluviométrie excédentaire qui risque d’être mal répartie sur le territoire burkinabé. Les précipitations abondantes et irrégulières pourraient entraîner de longues pauses pluviométriques, aggravant les risques pour les cultures et les infrastructures. La situation est particulièrement préoccupante dans les régions déjà vulnérables aux aléas climatiques.

Face à ces prévisions inquiétantes, l’ANAM-BF recommande plusieurs mesures de prévention pour atténuer les impacts sanitaires et environnementaux.

Source : Sidwaya

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.