Zones à risque au Burkina Faso: Dori , Djibo et l’ouest de l’axe routier Bobo-Dioulasso- Banfora-Niangoloko déconseillées par la France

0
209
La cartographie des zones à risque du Burkina Faso a fait l’objet, depuis le 30 décembre 2016, léger aménagement.
Dans zone frontalière avec le Mali (zone rouge), il est formellement déconseillé de s’y rendre quel que soit le motif.

Dans le nord du pays, les villes de Dori et de Djibo sont déconseillées sauf raison impérative. Les déplacements pour motifs impératifs doivent s’accompagner de mesures de sécurité adéquates.

Il est déconseillé de se rendre dans la zone située à l’ouest de l’axe routier Bobo-Dioulasso- Banfora-Niangoloko. Cette route et les villes traversées demeurent accessibles en observant une vigilance renforcée.

La zone à l’est de la route nationale 4 (frontière avec le Niger jusqu’à Kantchari) et à l’est de la piste de Kompongou est déconseillée sauf raison impérative.

En règle générale, dans la zone frontalière avec le Niger, les ressortissants français sont invités à faire preuve de prudence dans leurs déplacements.

Vous pouvez consulter la nouvelle carte, soit sur le site internet de l’ambassade, soit sur la page « Burkina Faso » du portail « conseils aux voyageurs du site www.diplomatie.gouv.fr .

L’Ambassade de France au Burkina Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE