Inondation au quartier Tanghin de Ouagadougou

0
173
Il Ya deux jours de cela, les habitants du  quartier Tanghin ont les pieds dans l’eau suite à des tuyaux de l’ONEA  endommagés dus  à des travaux d’une entreprise des travaux publics.. 
En ce jour jeudi 4 mai 2017, il était déjà 13h quand ces habitants nous ont contacté  à travers notre journal  nous  faire part de leur mécontentement. Pour  attirer l’attention des  autorités du pays. soucieux du bien- être de la population burkinabè .
Votre journal Faso Amazone.net ne s’est pas fait prié pour répondre présent à leur appel.
Les populations environnantes sorties manifester leur mécontentement
Les populations environnantes sorties manifester leur mécontentement
Monsieur Guigma Hamidou
Monsieur Guigma Hamidou

« Ce matin nous sommes sortis barrer les voies par ce que depuis hier 14 h il y a un tuyau endommagé et depuis on appelle les agents de l’ONEA pour qu’ils viennent régler le problème mais rien..Hier il y a dejà eu deux enfants qui ont failli se noyer dans le caniveau par ce que l’eau déborde a tel point qu’on n’arrive pas à distinguer le caniveau de la route.. En tout cas nous sommes déterminés à rester aussi longtemps ici et à barrer la route jusqu’à ce que le gouvernement agisse » cria monsieur Guigma Hamidou chef des contestataires.

Etant sur les lieux un homme âgé voulant faire son travail qui est celui de ramasser les ordures  dans  les cours s’est  retrouvé englouti par les eaux du caniveau . Par la grâce de Dieu il s’en est sorti  sain et sauf .

Ce ramasseur d'ordure à bien failli se noyer dans les eaux
Ce ramasseur d’ordure à bien failli se noyer dans les eaux

 Nous avons trouvé  certains employés de l’entreprise responsable des dégâts. Ils ont  préféré taire le nom de l’entreprise .Quand nous les avons interrogé.« c’est un des tuyaux de l’ONEA qui s’est endommagé au cours de nos travaux.  Depuis hier 14H nous avons appelé les agents de L’ONEA pour qu’ils viennent réparer le dommage mais jusqu’à présent rien. Raison pour laquelle ces habitants sont sortis pour manifester leur mécontentement » murmura  un des employés de l’entreprise.

Frédéric TIANHOUN 

LAISSER UN COMMENTAIRE