Fédération nationale des scolaires et étudiants sankaristes (FEDES): L’équipe sortant prête à accompagner la nouvelle entrante

0
208
Le président du bureau sortant du FEDES (micro), Issaka Ouédraogo a présenté le nouveau bureau entrant aux hommes de médias
La fédération nationale des scolaires et étudiants Sankaristes a organisé, le jeudi 4 octobre 2018, à Ouagadougou, une conférence de presse, ou elle a présenté aux hommes de médias son nouveau bureau remplaçant l’ancien qui est en fin de mandat.

Composée d’élèves et étudiants de toutes les universités publiques et privées du Burkina Faso, le président du bureau sortant de la fédération des scolaires et étudiants Sankaristes(FEDES), Issaka Ouédraogo a, lors d’une conférence de presse animé, le jeudi 4 octobre 2018, à Ouagadougou fait son bilan de fin mandat, et présenté aux hommes de médias, la nouveau bureau auquel il a passé les reines de cette structure. Pour M. Ouédraogo cette structure qu’il a eu la charge de diriger depuis 2014 s’est fixée plusieurs objectifs. Ce sont entre autres, la promotion et la diffusion des idées et les valeurs défendues par le capitaine Thomas Sankara au sein de la communauté estudiantine et scolaire en général, la lutte pour une décolonisation mentale de l’homme noir, constituer un cadre de rencontres, d’échanges et d’épanouissements pour les élèves et étudiants, et de conquérir démocratiquement le pouvoir d’Etat avec leur parti qu’est l’UNIR/PS, a-t-il expliqué. A ce titre, le président sortant du FEDES a indiqué avoir œuvré avec ses camarades auprès de l’UNIR/PS pour la conquête et la gestion du pouvoir d’Etat à travers la mobilisation de leurs membres pour les élections présidentielles et législatives de 2015 et les municipalités de 2016 etc. « Pour nous élèves et étudiants Sankaristes, le combat politique s’accommode avec la formation scolaire et universitaire. Ces pourquoi la FEDES se présente comme un creuset voir une école de formation politique et idéologique pour l’enrichissement des connaissances en politique de ses membres », a-t-il poursuivi. La jeunesse dans sa majorité écrasante se doit de cultiver pour redorer le blason des politiques africaines, a martelé, M Ouédraogo. « Les votes pour mon élection en tant que président entrant de la FEDES, se sont déroulés dans la cohésion et dans la transparence » a soutenu le président entrant, Sami Kambiré.

Photo de famille

Pour lui l’équipe sortante est a félicité, car elle a engrangé de bon résultats. Mais il y’ a toujours des défis a relevés. C’est d’ailleurs l’occasion pour moi de traduire au nom de mon équipe nos sincères gratitudes aux membres du bureau sortant tout en leur rappelant que nous aurons toujours besoin de leurs soutiens », a conclu M. Kambiré.

Mahomed Ben BENAO/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.