Journalisme Sensible aux Conflits (JSC): Jean Carène Kaboré de la RNB décroche le 1er prix

0
1338
Les lauréats lors de la cérémonie de remise de prix aux meilleures œuvres journalistiques dans le domaine de la prévention et gestion des conflits au Burkina Faso.
Le Réseau d’Initiative  des Journalistes(RIJ) a procédé  a Ouaga, le 14 décembre 2017  à la cérémonie de remise de prix aux  meilleures œuvres  journalistiques dans le domaine de la prévention et gestion des conflits au Burkina Faso.  Jean Carène Kaboré remporte le 1er prix et reçoit une somme de 500. 000f, un ordinateur,  un enregistreur,  plus un diplôme.  Le tout  remis par M. Adama Coulibaly,  Directeur de Cabinet,  représentant le Ministre de la Communication et Porte Parole du Gouvernement.
Les participants(es) a cette cérémonie.
Les officiels à la remise de prix Journalisme Sensible aux Conflits.
Le représentant du Ministre de la Communication, M. Adama Coulibaly (à gauche) remettant le 1er prix à Jean Carène Kaboré
Le représentant du Ministre de la Communication, M. Adama Coulibaly (à gauche) remettant le 1er prix à Jean Carène Kaboré

Parmi les seize (16) œuvres en compétition, trois (3) ont retenues l’attention du jury sur le journalisme Sensible aux Conflits. C’est Jean Carène Kaboré de la Radio Diffusion  Nationale du Burkina (RNB), lauréat, remporte la somme de 500.000f (cinq cent mille  francs ), un ordinateur portable,  un enregistreur, plus  un diplôme.  Le 2ème est

Le 2ème prix est revenu à Hassami Zouré (à droite)
Le 2ème prix est revenu à Hassami Zouré (à droite)

Hassimi  Zouré  de Droit LibreTV. Il reçoit trois cent mille (300.000) francs, plus un ordinateur portable,  un enregistreur,  un diplôme.  Le 3ème est Wendyam  Achille Kaboré de la Radio diffusion Nationale  (RNB). il repart avec  deux cent mille (200.000) francs,  plus un ordinateur portable,  un enregistreur,  un diplôme.  Mention spéciale a été faite à Daniel Zongo, des Éditions Sidwaya.

Wendyam Achille Kaboré (droite) reçoit ses prix des mains de Carine Debrahandere coordonnatrice régionale de la Deutche.Welle Akademie bureau.
Wendyam Achille Kaboré (droite) reçoit ses prix des mains de Carine Debrahandere coordonnatrice régionale de la Deutche.Welle Akademie bureau.

« Un écrit peut enflammer la société et peut  être source de conflits sociaux ». Voilà  pourquoi il faut savoir les gérer et les prévenir en amont et en aval ,  à  signifier  Adama Coulibaly au nom du Ministre de la Communication.

Le Président  du RIJ,  Mohamed Sanfo, après avoir

M. Sanfo Mohamed, président du RIJ.
M. Sanfo Mohamed, président du RIJ.

remercié  les partenaires financiers comme la Deutsche.Welle akademie  représentée au Burkina  par M. Boureima Salouka, pour  le financement  de  ce prix « Pax Sahel ». En outre a promis de prendre  en compte les recommandations formulées par le  jury, et notamment  la forte représentativité du genre (femmes), et la mobilisation des aînés pour le partage d’expériences.  et l’élargissement de ce concours » conflits et recherche de la paix » aux médias de la sous-région à savoir le Mali, le Niger, etc,  et  en faire une large diffusion.

Notons que Le jury a été  présidé par M. Boureima Lankouandé.  La cérémonie a été rehaussée par l’artiste Pivot.

 Karen Ouédraogo/fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.