2ème édition des Journées de L’Entreprenariat Féminin : une opportunité d’ affaires pour les femmes

0
1196
Ouagadougou accueille du 29 mars au 1er avril 2018, les journées de l’entrepreneuriat féminin(JEF). Cette manifestation connaît la participation de la Côte d’Ivoire , pays invité d’honneur.
Les participants aux journées de l'entrepreneuriat féminin(JEF)
Les participants aux journées de l’entrepreneuriat féminin(JEF)

Pendant 4 jours, les participantes exposeront, vendront leurs produits et prospecteront des opportunités d’affaires.

Coupure du ruban
Coupure du ruban

Avec pour thème » Femmes et développement agricole au Burkina Faso : productrices et transformatrices au cœur de la sécurité alimentaire », les femmes sont interpellées quant à la valorisation des activités génératrices de revenus dans le domaine de l’agriculture et de la transformation.
Environ trente entreprises participent à cette deuxième édition. A en croire la promotrice de l’événement, Aïcha Dabré, ces JEF connaissent quelques innovations. Ainsi, au menu de cette édition, on note les rencontres B to B, les échanges avec les partenaires techniques et financiers, un accompagnement dans la réalisation et la recherche d’investissement pour les projets, la mise en place d’un incubateur pour les entreprises féminines, un appui à la création d’entreprise afin qu’elles puissent postuler au Burkina Start’up et au fonds burkinabé de développement économique et social(FBDES) et bien d’autres. Selon Aïcha Dabré, une telle journée sert à magnifier ce que font les femmes entrepreneures dans le domaine agricole.
À la question de savoir qu’est ce qui sera fait de façon exacte pour les femmes ? »Nous allons essayer entre autres de les accompagner dans la création d’entreprise, la recherche de financement et la réalisation de leurs projets.

Concernant la valorisation des produits locaux, nous allons échanger par rapport à la problématique de l’emballage et de la qualité avec un expert venu de la France Jean François Gronnet, Professeur émérite Agro campus Ouest », a répondu Aïcha Dabré, l’initiatrice des JEF.
Pour sa part, Yao/Traoré Rosalie représentant la ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, à indiqué que plusieurs études ont démontré que l’autonomisation économique des femmes est source de création d’emplois et génère ainsi une croissance économique inclusive.
Quant à N’Guessan Akissi Thérèse représentant la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Côte d’Ivoire, elle précise »Notre plus grand rêve, c’est de voir des occasions comme celles- là, réunir toutes les femmes en activités. Et c’est important pour nous d’être représentées à cette cérémonie ». Se réjouit-elle.

Visite de stands
Visite de stands
Visite de stands
Visite de stands
Visite de stands
Visite de stands

Visite de stands, exposition des produits comme le lait, les mets locaux, les jus, le savon, la pâte d’arachide, la farine de mais, mil, sorgho etc , en plus des communications qui seront données, n’attendent que le public.

Photo de famille
Photo de famille

Pour rappel, les journées de l’entrepreneuriat féminin se donnent pour objectifs, la capitalisation des expériences des femmes en matière d’entreprise, encourager les femmes diplômées à se lancer dans la création d’entreprise et l’auto- emploi, mettre en place une base de données des entreprises féminines au Burkina Faso et de donner plus de visibilité aux productions locales.

Karen Ouédraogo/ www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.