Super Galian 2019: Hugues Richard Sama a la clé de sa villa en poche

0
143

 

Sacré Super Galian 2019, le journaliste Hugues Richard Sama de l’Observateur Paalga est entré en possession des clés de sa villa à Bassinko ce jeudi 18 juillet 2019, en présence du ministre de la communication et des relations avec le Parlement  Rémis Fulgance Dandjinou,  du PDG de la société immobilière PNBF. D’une valeur de 20 millions de francs CFA, le joyau est constitué de deux chambres, un salon, une cuisine aménagée, une salle de bain équipe, un espace intérieur aéré de circulation.

La super villa

Chose promue, chose dûe. La société immobilière PNBF a offert une villa composée de deux (2) grandes chambres, d’un salon spacieux, d’une cuisine aménagée, d’une salle de bain équipe et d’espace intérieur aéré de circulation, le tout sur une superficie de 90 m2 réalisé sur une parcelle de 204 m2.

Diego Mikel Carmona Ortiz, PDG de la société immobilière PNBF et le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-Parole du gouvernement, Rémis Fulgance DANDJINOU, ont procédé ce jeudi 18 juillet à la remise officielle des clés de la villa à Hugues Richard Sama, journaliste à l’Observateur Paalga.

Les autorités ont posé avec Hugues Richard Sama, super Galian 2019

Selon le PDG Diego Mikel Carmona Ortiz, cette villa a été offerte au lauréat à cause du professionnalisme et l’excellence qu’il a mis au cœur dans les différents sujets qu’il traité. Pour lui, ce joyau est le symbole de l’engagement de la PNBF dans la célébration de l’excellence au sein des hommes et femmes de médias.
Dans son discours, Diego Mikel n’a pas manqué de réiterer au ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, sa reconnaissance et sa sympathie pour avoir porté son choix sur PNBF au titre de partenaire officiel de la 22e édition des prix Galian. « Je réaffirme ma disponibilité à accompagner les prix galian, à vous soutenir vous les hommes et femmes des médias, dans votre quête perpétuelle de l’excellence professionnelle », a promis le PDG de PNBF.

Photo de famille des officiels

Même son de cloche chez le Super Galian. Comme le PDG de PNBF, lui aussi a tenu à remercier le ministère de la Communication et des relations avec le Parlement qui relève, chaque année, le défi de l’organisation des Galians  qui contribuent énormément au professionnalisme dans les médias. A l’endroit de PNBF, il a traduit sa reconnaissance.

Le Super Galian 2019 a invité ses confrères de toujours conjuguer le professionnalisme et à participer au concours prix Galian en produisant des articles de belles factures. Tout comme lui, Rémis Dandjinou a aussi exhorté les journalistes à persévérer et à toujours cultiver l’excellence car « c’est en cela que se trouve notre statut, notre reconnaissance mondiale d’une presse libre, indépendante et professionnelle », a-t-il dit.

Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.