Burkina: Le ministère de la justice dispose désormais dune plate forme en ligne

0
120

Le  Ministre de la justice garde des sceaux Réné Bagoro,  a presidé ce mardi 17 septembre 2019,  à Ouagadougou,  la cérémonie officielle de lancement  en ligne de la plateforme du Ministère de la justice. Désormais le  citoyen  lamda pourra disposer des informations de toutes  les juridictions de la place, notamment,  la  délivrance de certains actes via des SMS, etc. 

Pour le ministre Réné BAGORO,  c’ est dans le cadre de la modernisation de l’administration en marche, que  le ministère de la justice  se veut plus  performant,  plus opérationnel,  dans l’utilisation des novelles technologies  de l’information et de la communication ( TIC.).<< Cet  outil  lancé ce jour 17 septembre 2019, offre de nouvelles opportunités au ministère d’ accroitre l’accessibilité à  ses services,  tout en offrant aux usagers, des services de qualité  et en leur donnant  des possibilités de délivrance et d’obtention de certains actes nécessaires courants  délivrés par les juridictions>>. Ces différents actes sont:

Le Certificat de nationalité burkinabè,  

-Le Casier judiciaire,

-Le Régistre de commerce et de crédit mobilier, 

-La rectification administrative, 

-La Cession volontaire de salaire 

-L’Ordonnance de prise en charge 

Pour lui  les demandes des citoyens sont de plus en plus élevées. D’ où  les actes délivrés par ses services compétents sont à la hausse .  Selon les statistiques de 2018,  ce sont 470. 170 actes qui ont été délivrés.

Pour les conditions d’accès à la plateforme :  Il  suffit d’envoyer via SMS au 3439 « Nationalité » pour le certificat de nationalité, « Casier » pour le casier judiciaire, « RCCM » pour le registre de commerce et de crédit mobilier, « Rectification » pour la rectification administrative, « Cession » pour cession volontaire de salaire et « Ordonnance » pour l’ordonnance de prise en charge. Avec 50f tout abonné de Telmob peut bénéficier de ce nouveau service qui permet de connaitre les pièces exigées, le lieu de dépôt, le coût et le délai de délivrance des actes délivrés par la justice.

Dès que vous envoyez le SMS, vous recevez dans les secondes qui suivent un autre SMS comportant les conditions de délivrance de l’acte dont vous avez besoin. .

Par ailleurs,  le ministre Bagoro  invite les citoyens burkinabè à s’approprier ce nouvel outil qui leur permet de gagner en temps , et  en argent.

Notons que ce système a pu être effectif, grâce aux efforts conjugués entre le ministère de la justice, la société des services informatiques  OK Services International, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (ARCEP),  la téléphonie mobile du Burkina ( Telmob).

Rosa Soulama 

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.