Célébration du 11 décembre à Banfora Bientôt le démarrage des infrastructures

0
222
Le démarrage des travaux dans le cadre de la célébration du 11 décembre 2020 à Banfora, c’est pour bientôt. Samedi dernier, il s’est tenu à Banfora un atelier technique sur le démarrage des travaux d’aménagement. Une rencontre voulue par le ministère des infrastructures pilotée par l’agence des travaux d’infrastructures du Burkina a tenu.

Plus que cinq mois de la célébration du 11 décembre à Banfora, les acteurs sont plus que déterminés afin de faire cette activité une réussite. C’est justement en cette occasion que le ministère des infrastructures à travers l’agence des travaux d’infrastructures du Burkina a organisé un atelier technique sur le démarrage des travaux d’aménagement dans la région des cacades. Dans son allocution, madame Joséphine Kouara Apiou/ Kaboré, gouverneur de la région des Cascades a précisé que, ces aménagements visent d’une part à permettre une bonne structuration du réseau routier urbain des communes bénéficiaires dans la région des Cascades et d’autres part, à améliorer l’accessibilité aux infrastructures administratives, sanitaires et les centres de production et d’habitation des communes cibles. Ces aménagements permettront d’améliorer la circulation et la fluidité du trafic urbain à l’intérieur des villes de Banfora, Sindou et Niangoloko.
Mathieu Lompo, directeur général de AGETIB (Agence des Travaux d’infrastructures du Burkina), note que le projet se présente sur un seul axe et l’axe principal est l’aménagement de cinquante-quatre kilomètres de voiries dans les villes de Banfora, Sindou et Niangoloko. La ville de Banfora aura au total quarante-trois kilomètres et les villes de Sindou et Niangoloko auront chacune plus de cinq kilomètres de voie. Aussi, il y aura sept forages aménagés, quatorze kilomètres cumulés de voiries à éclairer, dont dix kilomètres de voiries avec l’éclairage solaire et ceci est un plus pour le gouvernement qui a décidé d’intégrer l’éclairage public.
Le maire de la commune de Banfora, Aboubacar Hema a fait savoir que la dite rencontre est d’une importance capitale pour la région et particulièrement les trois villes que sont Banfora, Sindou et Niangoloko. Aussi, il a profité de l’occasion pour demander à la population de s’impliquer, pour la réussite de ces travaux étant donné que c’est eux les bénéficiaires de ces ouvrages qui seront réalisés dans le cadre du 11 décembre. Concernant les difficultés, il a demandé de la compréhension parce qu’il faut détruire pour construire et pour cela il y aura des ennuis et qu’il faudrait surmonter tout cela.
Il faut noter que ce projet d’un coût global de quinze milliards de francs CFA y compris les travaux, contrôle et supervision, est financé par le budget de l’État gestion 2020. Selon le gouverneur, aucun développement ne peut se faire sans l’accroissement des infrastructures routières.

Anaëlle K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.