Lutte contre le terrorisme : un projet de stabilisation de la région des trois frontières exposé au président du Faso

0
60

(Ouagadougou, 30 juillet 2021)

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce matin le Représentant du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh Annadif.Pendant l'audience

Présent à Ouagadougou dans le cadre d’une réunion des Nations unies et ses partenaires au développement sur la question sécuritaire au sein de l’espace de l’Autorité du Liptako-Gourma, Mahamat Saleh Annadif est venu rendre compte des grandes décisions au chef de l’Etat.

Mahamat Saleh Annadi, Représentant du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel

Selon lui, cette région appelée communément « région des trois frontières » constitue depuis un certain temps le centre de toutes les activités criminelles, terroristes et de l’extrémisme violent.

C’est pourquoi les Nations unies ont « conçu ensemble avec les partenaires et les gouvernements des trois pays un projet de stabilisation de cette région, qui tout en prenant en compte les aspects sécuritaires, va s’occuper également de la capacité de résilience des populations ».

Il s’agira surtout « d’initier un certain nombre de projets pour aider les populations déplacées à revenir, mais également à créer des activités pour les accompagner » a expliqué Mahamat Saleh Annadif.

Le Représentant du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel a indiqué que cette initiative, qui a donné de très bons résultats dans le bassin du Lac Tchad, contribuera à améliorer la situation sécuritaire dans la région des trois frontières.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.