Burkina/Politique : UNIR/MPS, nouveau parti des sankaristes et des progressistes

0
101

Le Congrès de fusion des partis sankaristes et progressistes s’est déroulé les 30, 31 octobre et 1er novembre 2021 à Ouagadougou. A l’issue des travaux, les congressistes ont créé un nouveau parti dénommé l’Union pour la Renaissance/Mouvement Patriotique sankariste (UNIR/ MPS) avec pour président Me Bénéwendé Stanislas Sankara et Yacouba Isaac Zida a été désigné comme président d’honneur de ce parti.  L’objectif principal  que vise UNIR/MPS est la conquête du pouvoir d’Etat.

Le président de l’UNIR / MPS, Maître Sankara

Ce 1er congrès des sankarites a connu la participation effective des militantes et militants de tous les instances statutaires des différents partis en fusion venus des différentes provinces du Burkina et de l’extérieur.

« L’unité des sankaristes et des progressistes comme alternative crédible dans la lutte contre le terrorisme pour le progrès du Burkina Faso ». C’est sous ce thème que s’est tenu le Congrès de fusion débuté le 30 octobre dernier.

Ce thème développé par le professeur Alfred Barro a permis aux congressistes de se faire une idée sur les possibilités qui sont offertes pour un développement endogène et harmonieux du Burkina Faso.

Les participants(es)

Ce Mouvement patriotique sankariste qui voit le jour entend changer de méthode mobilisant conséquemment le peuple burkinabè pour recréer un élan patriotique fondé sur les idéologies et des valeurs défendues par le père de la révolution Thomas Sankara.

Ce parti se veut être un véritable creuset pour fédérer tous les sankaristes, les progressistes, les patriotes et les démocrates.

A ce Congrès, les présidents des partis en fusion ont chacun pris la parole pour situer les raisons qui justifies cette fusion.

« Notre peuple a des aspirations profondes, et ces aspirations ne peut trouver de solution qu’à travers un projet de société fondé sur des valeurs que nous sommes en train de défendre à travers cette dynamique unitaire », a indiqué le président de UNIR/MPS Bénéwendé Sankara.

Pour lui, l’idéologie fondamentale de l’UNIR/MPS est de rassembler les burkinabè pour

prendre le destin du pays à main. « Nous nous engageons dans toutes les batailles électorales comme nous l’avons fait depuis le retour à l’heure démocratique en 1991 quand le Burkina a renoué avec l’Etat de droit », a signalé Me Bénéwendé Sankara.

Les congressistes ont eu droit à un exposé sur la philosophie qui a sous tendu l’élaboration des textes de l’UNIR/MPS. Un secrétariat exécutif national fort de 121 membres a été installé pour assurer la gestion quotidienne du parti.

Zonouhan LAYA

 Fasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.