Ministères des affaires étrangères : Rosine Coulibaly prend la charge

0
142
La nouvelle ministre des affaires étrangères Rosine Coulibaly occupe désormais ses nouvelles fonctions. Elle a été officiellement installée le vendredi 17 décembre 2021 à Ouagadougou sous la houlette de la secrétaire générale du gouvernement et du conseil des ministre Fatoumata Bénon Yatassayé Nana en présence du ministre sortant Alpha Barry.
Rosine Coulibaly, ministre des affaires étrangères

Rosine Coulibaly marque son retour dans le gouvernement Lassina Zerbo 1er, en occupant les rênes du Ministère des affaires étrangères. Nommée le 13 décembre dernier, Rosine Coulibaly est installée dans ses fonctions le vendredi 17 décembre 2021.

« C’est une grande confiance qui a été placée en vous certainement au regard de vos compétences et de votre expérience mais en même temps une grande responsabilité que vous allez désormais assurer, celle de conduire avec succès la mise en œuvre suivie de la politique du gouvernement en matière de coopération internationale et de promotion des burkinabè de l’extérieur ». C’est sur mots que la secrétaire générale du gouvernement et du conseil des ministre Fatoumata Bénon Nana/Yatassayé a installé la nouvelle ministre des affaires étrangères Rosine Coulibaly.

Rosine Coulibaly, ministre des affaires étrangères

Elle remplace ainsi Alpha Barry qui a dirigé ce Ministère pendant six (06) années.

« Au nom des femmes du Burkina Faso, je remercie le Chef de l’Etat SEM Roch Marc Christian Kaboré, 1er diplomate du pays, pour cette décision courageuse et historique qu’il a prise de nommer une femme à la tête de ce département. Les jeunes filles retiendront que tout est encore possible lorsque tout semble impossible », s’est réjouie Rosine Coulibaly.

Elle dit mesurer l’ampleur de la tâche qui est désormais la tienne, mais elle est persuadée que le succès de la transformation radicale du Burkina Faso passe par le succès de la diplomatie.

« La diplomatie est tout à la fois un élément de compétition et un facteur de coopération. Il convient donc au vue de l’évolution fluctuante de notre environnement, que les réajustements soient faits pour réadapter notre politique étrangère et promouvoir l’efficience des actons dans nos représentations diplomatiques qui doivent être plus agiles et de véritables forces de propositions », a souligné Rosine Coulibaly.

Elle prend la direction du département des affaires étrangères au moment où le Burkina Faso est fortement exposé aux effets néfastes de l’instabilité au Sahel qui aujourd’hui plombe de décollage économique du pays. « Il nous faut en réponse, une diplomatie capable de fédérer pour impulser une meilleure gouvernance politique des questions qui transcende les frontières nationales »,

Pour elle, la diplomatie en période de crise devrait être une diplomatie des citoyens où les populations doivent connaitre les choix du gouvernement basés sur les intérêts du pays.

Alpha Barry, ex ministre des affaires étrangères

Alpha Barry s’est réjoui des succès enregistrés au cours de ses six (06) années passées à la tête des affaires étrangères mais dit-il, les défis à relever restent encore énorme surtout sur le plan sécuritaire.

Mme Coulibaly s’engage donc à redynamiser la coopération au service de la sécurité. Tout en félicitant le personnel du département pour le travail qu’il accomplit tous les jours, Mme Coulibaly a lancé un appel à chacun, à davantage d’implication.

Elle invite en outre ses collaborateurs à faire preuve dans les moindres tâches, d’esprit d’équipe, de discipline, du professionnalisme et promouvoir les valeurs essentielles que l’éthique et l’intégrité.

Zonouhan Laya/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.