Burkina/Politique : le CDP tient son 8e congrès ordinaire

0
105

Le Congrès pour la démocratie et le progrès tient son 8econgrès ordinaire après s’être reporté deux fois. L’ouverture a été faite ce samedi 18 décembre 2021 à Ouagadougou, en présence des congressistes venus des treize (13) régions du Burkina Faso pour être témoins des décisions qui seront issues de ce congrès.

Les congressistes

Le 8e congrès ordinaire du CDP qui devrait se tenir en Mai 2021 puis reporté en novembre dernier voit enfin le jour après des discordes entre les membres du parti. « Ce congrès s’ouvre légalement selon la justice burkinabè. Ceux qui étaient contre ce congrès mon ester deux fois en justice. Devant le tribunal de grand instance de Ouagadougou, ils ont eu raison dans un premier temps. Appel a été fait, ils ont été déboutés, et l’ordonnance du président de grand instance a été annulée donnant autorisation de tenir le congrès. Nous avons également reçu une note du ministre de l’administration territoriale qui nous donne l’autorisation de tenir le congrès », a expliqué Eddie Komboigo.

Eddie KOMBOÏGO( micro, de  blanc vêtu)

Pour le président du CDP, les détracteurs qui estiment qu’il ne respecte pas les recommandations du président d’honneur Blaise Compaoré sont juste frustrés. « Le président d’honneur a des attributions. Il n’est pas au-dessus des organes du parti, du congrès, puisque c’est le congrès même qui lui a donné ses attributions. Blaise Compaoré lui-même demande de respecter les statuts intérieurs du parti. Il ne veut pas que le parti soit irrégulier. Donc, si nous ne tenons pas le congrès avant la fin de l’année, nous serons dans une situation irrégulière, et ce fait, nous ne pourrions pas bénéficier des soutiens financiers de l’Etat », a-t-il indiqué.

Les participants (es)

Ce congrès connaitra le renouvellement des instances du parti.Le président sera réélu, un nouveau bureau exécutif national sera mis en place et le bureau politique national verra une nouvelle composition. Au cours de ce congrès, les participants examineront les tests de sorte à rendre plus opérationnels les fonctionnalités du parti.

Eddie Komboigo invite ses détracteurs à venir au congrès car dit-il, il n’y a pas une question politique qui ne trouve pas sa réponse dans les statuts de ses règles. « Il est encore temps que ces camarades reviennent, pour que nous poussions construire un CDP plus fort pour le Burkina Faso », a-t-il conclut.

Zonouhan Laya
Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.