Burkina/Transition : les nouveaux ministres en charge du genre, de la Communication et de la Culture installées dans leurs fonctions

0
344
La ministre de la femme et de la famille, Salimata NÉBIÉ

Le secrétaire général du gouvernement du Faso Jean Sosthène Dingara a procédé à l’installation de deux ministres dont Valérie Kaboré ministre de la communication, de la culture et des arts et du tourisme et Salimata Nébié/Conombo, ministre du genre et de la famille, le jeudi 10 mars 2022 à Ouagadougou.

La ministre Salimata Nébié/Conombo, ministre du genre et de la famille,

Après leurs nominations par décret N° 2022-053/PRESSE du 5 mars 2022,  respectivement aux postes de ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme et au ministre du genre et de la famille, Valérie Kaboré et Salimata Nébié/Conombo ont pris les commandes de leurs départements. La cérémonie d’installation est intervenue le jeudi 10 mars 2022 à Ougadougou sous la présidence du sécrétaire général du gouvernement, Jacques Sosthéne Dingara.

Tout en remerciant le président du Faso et son premier ministre, elles se sont réjouies de la confiance placée en elles pour assurer ces tâches.

La cérémonie de prise de fonction de la ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme, Valérie Kaboré

La ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme, Valérie Kaboré a dit mesuré la difficulté de la mission qui lui est confiée. Nonobstant, elle a fait savoir que le challenge est exaltant d’autant plus que l’ honneur est de servir son pays à ce niveau de responsabilité. << C’est pourquoi, ma détermination est pleine et entière>>, a affirmé Valérie Kaboré. Selon ses dires, son rôle à la tête du ministère ne se résume pas à celui qui vient << inventer une roue ou avec une potion magique>> mais plutôt à celui d’un chef d’orchestre. A l’endroit de ses collaborateurs, elle a dit : «On ne travaille pas pour un ministre, mais pour la Nation.

Laministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme, Valérie Kaboré

Nous sommes appelés à travailler ensemble et j’attends de vous foi, engagement détermination, fraternité solidarité et loyauté>>.
A la suite de son discours, le secrétaire général du Ministère de la communication Rabankhi Abou-Bâkr Zida, a souligné les missions qui sont déjà en cours d’exécution.
Il s’agit entre autres de la poursuite du processus de fusion du ministère, la tenue de la prochaine édition de la Semaine nationale de la culture, l’achèvement du siège de la radio diffusion du Burkina Faso, l’adoption des nouveaux organigrammes, le changement du modèle économique de la société burkinabè de télédiffusion.

Les collaborateurs, parents, amis,etc…étaient présents

De son côté, la nouvelle ministre du genre et de la famille, Salimata Nebié/Conombo a soutenu qu’au-delà de la femme qu’elle est, cette charge est un honneur et une marque d’élévation en faveur de toutes les femmes du Burkina Faso. <<Le genre et la famille sont les défis de la réparation du tissu social et aussi la construction du nouveau citoyen>>, a-t-il avancé.

Sur ce point, tout comme son collègue en charge de la communication, Salimata Nebié a exprimé sa disponibilité à être à l’écoute de ses collaborateurs afin de trouver des solutions aux préoccupations actuelles du pays. Mieux, elles les ont invité à mettre l’accent sur la conscience professionnelle.
Zonouhon LAYA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.