CCOAGPC: Bientôt un projet d’appui à l’inclusion et la participation citoyenne des femmes, des jeunes filles et garçons au Burkina

0
569

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet dénommé : « PROJET D’APPUI A L’INCLUSION ET
A LA PARTICIPATION CITOYENNETE DES FEMMES, JEUNES FILLES ET
JEUNES GARCONS AU BURKINA FASO », financé par le Fonds commun genre, le Cadre de Concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des
femmes au Burkina Faso(CCOAGPC), organise, un atelier de formation à l’intention de 50 journalistes des 13 régions du Burkina Faso, dont 30 femmes, sur le genre, la participation citoyenne et le renforcement de la cohésion sociale les 29 et 30 Mai 2023 à l’ODE(Ouagadougou) à partir de 8heures 30 minutes.

L’objectif de cette formation est de contribuer à renforcer les capacités de 50 professionnels des médias sur le traitement de l’information genre sensible, la notion de participation citoyenne en lien avec leur responsabilité, ainsi que leur contribution à la cohésion sociale.
Plus  spécifiquement  former 50 professionnels(elles) des médias dont 30 femmes, sur le traitement de
l’information genre sensible, la notion de participation citoyenne en lien avec leur
responsabilité, ainsi que leur contribution à la cohésion sociale dans un contexte de
crise sociocommunautaire ;
.Mettre en place un réseau de 30 femmes et 20 hommes journalistes pour promouvoir le traitement et la recherche d’information genre sensibles dans les médias ;
Contribuer à améliorer la collaboration entre les acteurs et actrices de médias et le Cadre de concertation des organisations et les organisations de femmes.
Comme  résultats attendus
1) 50 professionnels-(les) des médias dont 30 femmes, sont formés sur le traitement de l’information genre sensible, la notion de participation citoyenne en lien avec leur
responsabilité, ainsi que leur contribution à la cohésion sociale dans un contexte de
crise sociocommunautaire ;
2) Un réseau de 30 femmes et 20 hommes journalistes est mis en place pour promouvoir le traitement et la recherche d’information genre sensibles dans les médias ;
3) La collaboration entre les acteurs et actrices de médias et le Cadre de concertation des organisations et les organisations de femmes.

Irène Soulama

FasiAmazine.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.