FAARF: Du 1er janvier au 31décembre 2022, des crédits d’un montant de 2.153 880.009 Fr CFA, octroyés à 127357 femmes(Ministre NANDY)

0
449
Des transformatrices du manioc en attiéké dans l'entreprise "Attiéké Yennenga" de la promotrice Habibou Sankara au quartier Bassinko de Ouagadougou. Bénéficière du FAARF depuis 2016.

L’autonomisation économique d’un pays ne peut se faire sans la contribution de tous les citoyens, hommes et femmes. Au Burkina Faso comme dans les autres pays d’Afrique de l’ouest, les femmes représentent plus de la moitié de la population et contribuent fortement à la croissance économique à travers sa présence dans tous les secteurs d’activités. Fort de cela, le gouvernement burkinabé a mis en place des mécanismes pour faire de la femme la locomotive du développement économique durable. Le Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes (FAARF) a été créé en 1990 pour faciliter le financement des activités génératrices de revenus des femmes urbaines et urbaines qui éprouvent des difficultés à avoir accès aux financements classiques auprès des Banques et autres institutions.

Le FAARF est un fonds national de financement sous la tutelle technique du Ministère en charge du Genre et sous la tutelle financière du Ministère en charge des Finances.

C’est l’unique fonds de financement exclusivement dédié aux femmes avec pour mission principale de contribuer à l’autonomisation économique des femmes à travers la promotion de leur accès aux services financiers.

Il octroie des crédits aux femmes rurales et urbaines et offre des formations adaptées aux bênéficiaires pour une meilleure gestion de leurs affaires.

Depuis plus d’une décennie, les financements du FAARF ont impacté réellement la vie socio-économiques des femmes dans les quaranle-cinq (45) provinces du Burkina Faso couvertes par le FAARF.

De la création en 1990 au 31 décembre 2022, c’est plus de cent soixante-trois milliards trois cent quarante -huit millions six cent cinquante mille quatre cent trente-cinq (163 348 650 435) francs CFA octroyés à 2. 576 438 femmes.

Pour l’année 2022 (du 1er janvier au 31 décembre 2022), des crédis d’un montant global de vingt un milliard cinq cent trente un millions huit quatre-vingt mille
(21531 880 009) francs CFA a été octrové au profit de 127 357 femmes.

En termes de remboursement c’est plus de 98% des crédits octroyés que le FAARF récouvre chaque année grâce à l’approche de proximité du FAARF avec la clientèle.

De la formation des bénéficiaires du FAARF

La formation des bénéficiaires occupe une place prépondérante en ce sens qu’elle relève de la mission même de l’institution. Les femmes formées sont notamment les bénéficiaires issues des groupements et associations des femmes.

En terme de formations: l’année 2022, plus de 300 femmes bénéficiaires ont été formées par le FAARF sur les modules Marketing, le Financement et gestion du crédit, l’Education financière, l’organisation et la gestion des sociétés coopératives simplifiées (scoops) etc.

Olivia K.

FasoAmazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.