11ème édition du FITHA: L’art a été célébré sous le signe de la cohésion sociale et de l’autonomisation des femmes

1
357

La Compagnie Siamois Expression (CSE-CI), a ouvert officiellement la 11ème édition du FITHA (Festival International du Théâtre d’Abidjan), ce lundi 13 novembre 2023, sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Francophonie, sous le haut patronage du ministre, président du Comité d’organisation de la CAN (COCAN), François Albert AMICHA, Maire de la Commune de Treichville, du ministre des Transports et Maire de Bouaké, monsieur Amadou KONÉ, sur le thème : « La cohésion sociale, un outil de développement durable », autour des sous thèmes sur l’autonomisation des femmes et leur contribution au développement et la relation de la danse avec le théâtre.

Les femmes des associations burkinabé à Abidjan

Durant cinq (05) jours pleins, du 13 au 18 novembre 2023, au rond point de  Treichville,  différentes entités artistiques, ateliers de formation sur l’entreprenariat, rencontres, animations, conférences, représentations théâtrales, danses, contes, instrumentistes, seront au rendez-vous.

Delphine Yoboué, promotrice du FITHA

Des compagnies théâtrales venues de différents pays d’Afrique, comme la République de la Centrafrique (RCA),  le Sénégal, le Togo, le Bénin, le Burkina, le Mali, et le pays hôte, la Côte D’ivoire, vont rivaliser de talents, à travers leur savoir faire artistique dans la circulation des œuvres à travers le district d’Abidjan, à l’école de théâtre, l’INSAT, l’université d’Abidjan, dans les écoles, lycées, collèges, etc..

L’association des femmes réveillées

Le théâtre, en tant que forme d’expression artistique a le pouvoir extraordinaire de rassembler les gens, de créer des liens et de favoriser la compréhension mutuelle. Il nous permet de plonger dans les récits qui reflètent notre diversité, nos rêves et nos défis communs.

Madame Delphine KOUASSI (micro), directrice des services socio-éducatives de la mairie de Treichville

C’est madame Delphine KOUASSI, directrice du service socio-culturel de la Mairie de Treichville qui a donné le clap de départ de la 11ème édition du FITHA.

Monsieur Issa FADIGA, 5ème Adjoint du Maire

Pour monsieur Issa FADIGA, 5ème Adjoint représentant le ministre François Albert AMICHA, l’art est une activité créatrice, un outil de communication de masse qui permet de véhiculer des messages importants à la société. Plus qu’une simple discipline, l’art est un instrument d’éducation et de diffusion du savoir. Il est un catalyseur de l’éveil des consciences.

Des prestations artistiques

L’art est indispensable à la société, il intervient dans toutes ses composantes et sur toutes les questions qui participent au développement, à son progrès durable, d’où l’inclusion des arts et de la culture au programme de développement durable à l’horizon 2030, en particulier les 4 objectifs  de développement durable retenus pour cette 11ème édition du FITHA, à savoir l’égalité du genre, l’autonomisation des femmes et des filles, la construction de villes et communes durables, le changement climatique, la protection de la vie terrestre, a indiqué monsieur FADIGA.

La directrice de la compagnie Siamois Expression, promotrice du FITHA, madame Delphine YOBOUÉ,

Pour la directrice de la compagnie Siamois Expression, promotrice du FITHA, madame Delphine YOBOUÉ, « nous sommes réunis ici pour célébrer non seulement l’art théâtral, mais aussi les valeurs qui nous unissent en tant que communauté, en tant qu’êtres humains ». « En explorant le thème de la cohésion sociale nous mettons en lumière l’importance cruciale de l’unité dans notre société, en embrassant nos différences et en célébrant notre humanité partagée », a indiqué la promotrice du FITHA.

Les chefs coutumiers de la commune de Treichville

La promotrice Delphine YOBOUÉ, remercie les autorités, les partenaires, l’ensemble de la communauté de Treichville et les personnes de bonnes volontés, qui ont contribué à l’éclat de l’évènement. Elle les invite à la curiosité pour vivre avec les comédiens les émotions. « Je souhaite à toutes et à tous, un festival mémorable, riche en découvertes artistiques, en expériences humaines et inoubliables » « En un mot faisons la fête », a t’elle invité.

Innocent Kouamé

Images photos Hamza  Razack

Depuis Abidjan

Fasoamazone.net

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.