Ouagadougou : Sauver le SQUARE NABA-KOOM

0
118

Chose promise chose faite. Dans notre publication du .18 juillet 2019,  votre journal en ligne Faso Amazone.net ( www.fasoamazone.net ) a promis de revenir sur l‘un des jardins  fermés à Ouagadougou, fin d’interpeller l’autorité municipale à se pencher sur le problème.  Il s’agit bel et bien du Square Naaba-Koom . Eh bien ,  c’est le constat fait ce  24/08/2019. 

Le Square Naaba-Koom fermé

En sortant du hall de la gare ferroviaire  de Ouagadougou qui relie le Burkina Faso a la Côte d’Ivoire,  on voit aussitôt un espace en forme de cercle baptisé Squatre Naaba- Koom,  qui , il faut le rappeler, Naaba Koom  fût l’ un des  Empereurs de l’empire Mossé.

Notre regard est capté par deux ou trois kiosques à café  ouverts et des commerçants ambulants qui rôdent devant la gare à la recherche  de clients.

Ouvert, il ya plus d’une vingtaine d’années, le Square Naaba-Koom – Koom à connu des périodes fastes. En  effet,  on se souvient  qu’ en l’ an 2000, le Fouquet‘ s  y avait installé  ses  fournaux pour proposer et organiser des cocktails,  des lunchs pour  des mariages d’ anniversaire et des rendez- vous d’ affaires. Etc.

Le jardin attend ses potentiels clients.

Dans cet endroit qui était alors  chic, des ampoules  multicolores signalaitent, et égayaient  ses clients.

Aujourd’hui,  près de 20 ans plus tard, en arrivant sur les lieux, on est tout simplement saisi de consternation,  car le Square ressemble actuellement à un capharnaüm,  les bancs en béton existent toujours,  mais les tenanciers tour à tour ont mis la clé sous le paillasson.

Présentement,  ce sont les rats, salamandres, et margouillats qui y pullulent. Des enfants même en ont fait  leur aire de jeu favori.

A lire aussi: https://www.fasoamazone.net/2019/07/18/ouagadougou-le-jardin-ouaga-loudun-a-labandon/

N’ est il pas possible de trouver un gestionnaire pour cet espace que tout voyageur venant par le train aperçoit comme première image de notre capitale !

La réponse à cette question se trouve certainement auprès de l’ autorité municipale, dont nous n’avons pas encore la version.

Barbara Koné

www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.