Burkina, Abidjan, Johannesburg, Lagos, Forums économiques Women In-Africa(WIA) et Gate Africa(GA): Les investisseurs sont attendus en août et en septembre 2024

0
182
Madame Germaine Kafando/Kanko, Directrice, Représentante pays, de WIA et de Gate Africa

Offrir un cadre d’échange et de partage entre les chefs d’entreprises les grands et les jeunes entrepreneurs,  reconnaître les mérites des femmes africaines qui s’illustrent par leur combativité leur créativité et surtout leur ténacité dans l’entrepreneuriat et l’autonomisation économique, c’est tout le sens des forums économiques (Abidjan et Johannesburg) et la conférence internationale de la femme, prévue à Lagos, initiés par Women In-Africa(WIA), et Gate Africa(GA), coordonnés au Burkina Faso par madame Germaine Kafando/ Kanko  respectivement directrice et représentante pays. En prélude à cette quatrième édition la coordinatrice de WIA a échangé ce jeudi 28 Mars 2024, avec son média partenaire qu’est « FASOAMAZONE.NET ».

Dans exactement cinq (5) mois soit le mois d’août, Abidjan la capitale politique de la Côte d’Ivoire abritera le premier forum économique, dénommé « forum économique d’Abidjan ». Ce forum sera organisé par Gate Africa.

Pour Germaine Kafando/Kanko, directrice pays de WIA Burkina et coordinatrice WIA francophone, par ailleurs représentante de Gate Africa, le choix du pays d’Alassane Dramane Ouattara(ADO), n’est pas fortuit. La Côte d’Ivoire quatrième (4è) pays le plus riche en Afrique francophone est connue pour être une terre d’ espérance et un pays d’hospitalité, regorge des grands opérateurs économiques pouvant inspirer servir de mentors pour les jeunes entrepreneurs du continent en général et de la sous région en particulier. Selon les dires de madame Germaine Kafando, trente cinq (35), investisseurs de l’Afrique du Sud sont attendus et les pays de l’Afrique de l’ouest conviés à ce premier forum économique d’Abidjan sont entre autres le Niger, la Guinée Conakry, le Burkina Faso, la Côte d’ivoire, le pays hôte.

La Directrice, Représentante pays de WIA et Gate Africa, Germaine Kafando/ Kanko

Les enjeux économiques du moment, les opportunités et les débouchés pour les jeunes entrepreneurs, l’autonomisation économique des femmes, seront sans doute, les grandes questions qui seront abordées à ce premier forum économique d’Abidjan.

Deuxième forum économique dénommé forum économique « Burkina Faso -Afrique du Sud « prévu du 25 au 27 septembre à Johannesburg, se veut lui aussi être un moment important et crucial pour les deux pays surtout sa frange jeune.

Quelqu’un qui demande s’égare rarement a-t-on l’habitude d’entendre, et s’il est vrai qu’entre ce que l’on souhaite et la réalité il y a souvent un écart alors on peut avouer sans risque majeur de se tromper que ce forum économique se pointe comme un moment opportun pour les jeunes entrepreneurs Burkinabè de côtoyer des grands Hommes sud africain et de découvrir des potentialités et des opportunités que dispose ce géant d’Afrique.

Photo des membres de la rencontre

Dans un monde où l’immigration clandestine semble être devenu le jeu favori de la jeunesse africaine et malheureusement une immigration qui rime avec tragédie, nul doute que ce forum économique entre le pays des hommes intègres et le pays de Nelson Mandela aura une portée pour les participants.

Pour dame Kafando présidente de Gate Africa, « l’avenir est partout et où que l’on se trouve on peut loyalement et dignement gagner sa vie pour peut qu’on se bat et qu’on ait des modèles et des hommes dotées d’une grande exemplarité, considérés comme des partenaires stratégiques.

À lire aussi:  https://www.fasoamazone.net/2024/01/20/johannesburg-madame-germaine-kafando-kanko-distingue-trois-entrepreneurs-burkinabe/.

La délégation Burkinabè sera conduite par le ministère du commerce et ses structures comme la Chambre de commerce d’industrie du Burkina Faso(CCIBF), l’Agence nationale des Investisseurs du Burkina Faso(ANIBF), la Chambre des mines, etc, à en croire la Représentante de Gate  Africa.

La délégation

« Il ya deux(02)types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde: ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissez », disait un grand économiste, d’où l’appel pressant de Germaine Kafando née Kanko, c’est demander au Burkinabè à prendre part à ce forum économique Burkina Faso -Afrique du sud.

La quatrième édition de la conférence internationale de la femme africaine se tiendra le 7 septembre 2024 à Lagos au Nigeria.

L’équipe

Si la première édition, s’est déroulée en ligne et n’a regroupé que les femmes africaines. La deuxième(2è), suivie de la troisième édition, se sont déroulées en présentiel et a regroupé les femmes du monde entier, a rappelé madame Germaine Kafando/Kanko coordinatrice de WIA francophone.

À lire auss:

https://www.fasoamazone.net/2022/12/16/germaine-kafando-kanko-lambassadrice-de-la-protection-des-enfants-contre-les-echec-et-les-abandons-scolaires/

Pour mémoire le but de la conférence internationale des femmes vise à primer des femmes leaders qui s’illustrent par leur combativité leur bravoure( et surtout leur ingéniosité dans la création des activités économiques incitatives et attractives). A cette 4è édition environ cent(100), femmes verront leur mérite reconnu et cinq cent( 500) participantes sont attendues, à expliquer Germaine Kafando. »

Pour les critères de sélection il convient de rappeler que chaque directrice pays WIA, propose deux(02) candidatures et le tout minutieusement fouiller et délibérer par un jury » clarifie Germaine Kafando, née Kanko directrice WIA -Burkina Faso.

Pascal K. 

FASOAMAZONE.NET

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.